Il est toujours important de vérifier et de changer régulièrement votre huile. Après tout, c'est le sang de votre moteur, responsable de la lubrification de la combinaison complexe de pièces métalliques qui travaillent ensemble pour produire toute cette puissance. Un manque d'huile peut être catastrophique. Mais un excès d'huile est tout aussi grave, comme le montre ce démontage d'un moteur de Jaguar trop plein.

Eric, de la chaîne YouTube I Do Cars, a réussi à mettre la main sur un V6 suralimenté de 3,0 litres provenant d'une berline Jaguar XE 2017, qui est tombé en panne parce qu'il était gravement surchargé d'huile. Selon la casse qui a vendu le moteur, neuf litres d'huile sont sortis du carter lorsqu'il a été vidangé. La capacité maximale de ce moteur n'est que de 5,7 litres.

jaguar V6 engine teardown after being overfilled with oil 1
jaguar V6 engine teardown after being overfilled with oil
jaguar V6 engine teardown after being overfilled with oil 2

Le démontage des culasses montre que quelque chose a mal tourné. Ce moteur n'a été utilisé que pendant 106 000 km, et tout semblait donc relativement propre. Mais des paillettes de métal dans le filtre à huile et des cicatrices dans les tourillons de came laissent présager des dommages catastrophiques dans le bloc.

Une fois les culasses démontées, Eric constate que les deux pistons les plus en avant ne sont plus correctement fixés au vilebrequin. Il découvre également qu'ils sont entrés en contact avec la culasse, ce qui n'est clairement pas censé se produire en fonctionnement normal. Le démontage des carters d'huile révèle la présence d'une multitude de matériaux déchirés dans les roulements de bielle, dont quelques énormes morceaux. Cela explique les pistons desserrés.

En retirant les pistons, on découvre un tas de métal noirci à la base des bielles et un tas de dégâts sur les parois des cylindres. Lorsqu'un moteur est trop rempli d'huile, le vilebrequin projette l'excès d'huile dans le carter et la transforme en mousse. Lorsque cette mousse est aspirée dans la pompe à huile, elle aère l'huile au point qu'elle ne peut plus lubrifier le métal. Il en résulte des frottements et de la chaleur qui, s'ils ne sont pas traités, tuent rapidement un moteur. Et c'est exactement ce qui s'est passé ici.

La destruction d’un moteur V6 de cette Jaguar est un signe qu’il faut apprendre à vérifier correctement le niveau d’huile de son moteur. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec un moteur dans le même état que celui-ci.