Qu'il s'agisse de berlines, de coupés, de voitures à hayon ou de SUV, l’histoire se répète sans cesse. Chaque fois qu'un nouveau modèle fait ses débuts, il est plus gros et plus lourd que son prédécesseur. Avec un peu de chance, le constructeur automobile ajoute de la puissance et du couple pour tenter de compenser, en partie, cette obésité généralisée. En parlant de prise de poids, la nouvelle BMW M5 nous laisse perplexe…

Un membre du forum Bimmer Post, qui a de bons antécédents en matière de réussite des futures BMW, a partagé quelques spécifications techniques juteuses de cette nouvelle venue. Nommée G90, la super berline héritera de la configuration V8 hybride rechargeable du controversé XM (voir ci-dessous). Pour cette nouvelle version, les ingénieurs bavarois auraient réglé le groupe motopropulseur électrifié à 718 ch. Quant au moteur à essence biturbo de 4,4 litres, il serait bon pour 577 ch et 750 Nm, tandis que le moteur électrique est évalué à 194 ch et 280 Nm.

Galerie: BMW XM 2023

Merci l’UE ?

Aussi impressionnant que puisse être cette combinaison, une information nous inquiète. La nouvelle BMW M5 devrait peser quelques 2 435 kilos soit le même poids que la Porsche Panamera Turbo E-Hybrid. Si le chiffre s’avère exact, cela signifie que la nouvelle M5 pèse 453 kg de plus que son prédécesseur, la F90.

Galerie: Production BMW M5 F90

Pourquoi la marque allemande n'a-t- il pas simplement réutilisé le seul V8 ? Après tout, cela aurait rendu la voiture beaucoup plus légère et amusante en évitant les éléments hybrides. Cela est probablement dû aux réglementations de plus en plus strictes en matière d’émissions, en particulier dans les pays de l’Union européenne. Un M5 propulsée uniquement par un moteur à combustion interne aurait été trop gourmande en essence…

Cela dit, une configuration hybride rechargeable est efficace lorsque le propriétaire charge régulièrement la batterie. Sinon, vous transportez ce poids supplémentaire pour rien, ce qui augmente effectivement la consommation de carburant par rapport à une voiture équivalente équipée d'une configuration purement thermique. En parlant de batterie, la M5 de nouvelle génération devrait utiliser un pack lithium-ion avec un contenu énergétique utilisable de 18,6 kWh. Ce serait moins que les 25,7 kWh de jus disponibles dans le XM.

Galerie: Nouvelles photos espion de la BMW M5 2024

N’oubliez pas la Touring

Le poids présumé de la M5 est une source d'inquiétude, mais en voyant le verre à moitié plein, la berline pèserait 275 kg de moins que le XM (oui, nous en sommes arrivés là). Bien que le forum n’évoque que la version berline, gardons à l'esprit qu'il y aura aussi une variante plus familiale. La M5 Touring (baptisée G99) sera probablement plus lourde encore puisque les familiales pèsent généralement un peu plus que leurs homologues berlines.

Comme on pouvait s’y attendre, la M5 de septième génération sera une énorme voiture puisqu’elle sera 36 mm plus longue et 70 mm plus large qu’une Série 5 classique. En faisant le calcul, attendez-vous à ce que la berline haute performance s'étende sur 5 096 mm de long et 1 970 mm de large. BMW allonge un peu l'empattement en raison d'une géométrie de suspension révisée, de sorte que la distance entre les essieux taquinera les trois mètres.

Galerie: Photos d'espionnage de la BMW M5 Touring

Le même initié de BMW affirme que des roues de 20 pouces seront montées sur l'essieu avant avec des pneus 285/40/20 tandis que l'arrière pourra accueillir des roues de 21 pouces avec des pneus 295/35/21. Il affirme également qu’une mise à jour est prévue pour le début de l’année 2027 et apportera la vision panoramique, qui est un jargon marketing désignant un nouvel affichage tête haute aussi large que le tableau de bord. La berline M5 devrait apparemment entrer en production cette année, durant le mois de juillet, suivie par la Touring en novembre.