Tesla veut agrandir sa Gigafactory à Berlin-Grünheide, de sorte qu'un million de voitures puissent y être produites chaque année, à l'avenir. Mais une enquête auprès des citoyens a montré que la majorité s'opposait à l'extension du site.

Ce dernier s'étend actuellement sur 300 hectares mais Tesla a demandé une extension d'environ 170 hectares supplémentaires. Une gare de marchandises, des entrepôts et une crèche d'entreprise doivent être construits sur ce terrain. L'extension de la production n'était donc pas encore à l'ordre du jour du vote actuel.

Plus de 70% des habitants de Grünheide ont participé à l'enquête. 3.499 personnes ont voté non et seulement 1.882 ont voté oui. Le vote n'est toutefois pas contraignant, ce sont les représentants de la commune de Grünheide qui doivent décider, mais il est toutefois considéré comme un message important, envoyé par les citoyens aux représentants du peuple, selon une dépêche dpa publiée dans la Wirtschaftswoche.

Les opposants au projet soulignent que l'extension nécessitera le défrichage d'une centaine d'hectares de forêt. De plus, le site est en partie une zone de protection des eaux. Les associations de protection de la nature et les groupes de citoyens voient dans ce vote négatif, une victoire historique pour la protection des forêts et de l'eau. Il faut maintenant en finir avec "les autorisations exceptionnelles et l'ignorance scandaleuse des violations de l'environnement et du travail", a déclaré Lou Winters de l'alliance "Tesla, coupons le robinet".

Tesla, en revanche, souligne les avantages pour la région du sud-est de Berlin. Ainsi, le trafic de marchandises pourrait être délesté par la gare d'usine prévue. En outre, il s'agit pour Tesla d'améliorer la sécurité d'approvisionnement en pièces. Ce n'est que récemment que la production à Grünheide a dû être stoppée pendant environ deux semaines en raison d'un manque de composants de sous-traitance. La raison était la suivante : les attaques des rebelles Houthi contre des cargos en mer Rouge. Les surfaces de stockage demandées permettraient de conserver davantage de composants en stock.

Le maire de Grünheide, Arne Christiani, a regretté le résultat auprès de la radio de Berlin-Brandenburg (RBB). Il n'a apparemment pas réussi à faire comprendre que d'importants projets d'infrastructure dépendaient de l'extension de Tesla, comme une nouvelle route nationale ou une gare de marchandises prévue. Dans sa forme actuelle, le plan d'aménagement déposé par Tesla ne serait plus présenté aux représentants de la commune, selon Christiani. Désormais, il s'agit de poursuivre les discussions.

Alexander Schirp, chef de l'association des entreprises de Berlin-Brandenburg (UVB), a déclaré que ce vote était une invitation à intensifier le dialogue et à informer sur l'extension. Tesla a également créé des milliers d'emplois supplémentaires et l'usine doit rester un modèle pour la réalisation rapide de grands projets en Allemagne.

La Gigafactory Grünheide est exclusivement dédiée à la construction de la Tesla Model Y. Actuellement, environ 12.500 personnes y travaillent et produisent 6.000 voitures par semaine. En extrapolant, cela représente environ 300.000 véhicules par an. La capacité de production a été estimée à 375.000 unités lors du dernier communiqué trimestriel. La production continue à monter en puissance ; le prochain objectif d'étape est de 500.000 unités avant de viser un million de voitures.

En conclusion

Le vote négatif des habitants n'empêchera probablement pas définitivement Tesla d'agrandir sa Gigafactory à Grünheide. Il semble que la question ne soit plus de savoir "si" mais "comment". Les représentants de la commune veilleront à ce que le constructeur automobile américain ne passe pas simplement outre les craintes de ses citoyens.

À voir sur Motorsport.tv