"Chantez comme si personne ne vous écoutait. Aimez comme si vous n'aviez jamais été blessé. Dansez comme si personne ne vous regardait. Et conduisez comme si le meilleur était à venir". Maserati accompagne le lancement de la GranCabrio en version Trofeo avec ces mots et une musique que nous connaissons tous très bien : l'Ode à la joie. Mais qui connaît pleinement le sens de cette mélodie ?

Maserati Gran Cabrio 2025

Tout d'abord, il faut dire que l'Ode à la joie n'est pas une chanson, du moins, elle n'est pas née comme telle. Il s'agit d'un hymne à la fraternité mis par écrit par le poète allemand Friedrich von Schiller. Sa vision idéaliste du développement d'un lien de joie et d'amitié entre les hommes a été mise en musique par Ludwig van Beethoven en 1823 et, de nos jours, la mélodie est utilisée pour représenter l'Union européenne. Bref, il ne s'agit pas exactement d'une "petite chanson".

Un hymne à la vie

La vidéo réalisée pour le récent lancement de la GranCabrio Trofeo commence sur la pointe des pieds. Le premier son entendu dans la vidéo est celui de la mer, une référence évidente au moteur Nettuno. Puis, en effet, on l'entend : le 3.0 V6 Nettuno de 550 ch qui, dans la version de lancement de la Trofeo, est associé à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports et à une transmission intégrale.

Il lancio della GranCabrio è un
Il lancio della GranCabrio è un

L'Ode à la joie commence par un sifflement et, après un crescendo, explose dans une version rock qui exalte certaines des émotions de la vie humaine liées à la modernité, en pensant au plaisir de conduire à l'air libre.

Le concept créatif a été confié à l'agence de communication Naïve, puis développé par la société de production Movie Magic et réalisé par Marco Gentile, lauréat d'un Lion d'argent au Festival international de la créativité de Cannes en 2010 et auteur de clips musicaux et de campagnes publicitaires au niveau international.

Galerie: Maserati GranCabrio 2024

Source: Maserati