Italie-Allemagne n'est pas seulement un classique dans le monde du football, mais aussi dans le monde de l'automobile. Les deux principaux représentants sont l'Alfa Romeo Giulia et la BMW Série 3, deux berlines haut de gamme qui partagent beaucoup en termes de philosophie et de public cible.

Comparons les donc en analysant chaque aspect, de l'apparence au prix, en passant par l'intérieur et les moteurs.

L'extérieur

Les lignes de la Giulia et de la Série 3 sont plutôt aux extrêmes. Douces celles de l'Alfa Romeo, plus tendues et acérées celles de la BMW, même si toutes deux ont été revues dans leur restylage respectif. En effet, la Giulia dispose de nouveaux phares à LED (partagés avec le Stelvio) avec trois éléments en forme de goutte d'eau, tandis que la Série 3 présente des graphismes plus anguleux et des inserts de pare-chocs plus élaborés.

<p>Alfa Romeo Giulia</p>

Alfa Romeo Giulia

<p>BMW Serie 3</p>

BMW Serie 3

Naturellement, le style change beaucoup en fonction de la finition choisie. Si vous recherchez un maximum de sportivité (y compris en termes de performances), vous devriez vous tourner vers la Quadrifoglio et la M3, reconnaissables à leur carrosserie plus agressive, à leurs équipements exclusifs et à leur sonorité corsée qui fera tomber amoureux n'importe quel passionné.

Modèle Longueur Largeur Hauteur Empattement
Alfa Romeo Giulia 4,64 mètres 1,86 mètres 1,44 mètres 2,82 mètres
BMW Série 3 4,71 mètres 1,83 mètre 1,44 mètre 2,85 mètres

Intérieur

L'une des nouveautés les plus importantes du restylage de la Giulia en 2022 est sans aucun doute le tableau de bord numérique de 12,3 pouces intégré à l'intérieur du tableau de bord en forme de jumelle. De là, il est possible d'afficher diverses informations de conduite et de personnaliser différents graphiques. Le système d'info-divertissement et son écran central de 8,8 pouces sont confirmés (et renouvelés dans leur graphisme).

Pour le reste, à bord de l'Alfa Romeo, on trouve des selleries et des moulures galbées, disponibles en différents coloris et matériaux.

<p>Alfa Romeo Giulia, gli interni</p>

Alfa Romeo Giulia, l'intérieur

<p>BMW Serie 3, gli interni</p>

BMW Serie 3, l'intérieur

Quant à la BMW, la berline bavaroise dispose d'un combiné d'instruments de 12,3 pouces et d'un écran d'info-divertissement de 14,9 pouces intégrés dans un seul panneau incurvé, orienté vers le conducteur. La boîte de vitesses est commandée par une "gâchette" plutôt que par le levier classique, tandis que le choix de la sellerie et des matériaux est vaste, surtout si l'on puise dans le catalogue de personnalisation BMW Individual.

Malgré la différence de dimensions extérieures, le volume du coffre des deux berlines est similaire, avec une capacité minimale de 480 litres (375 litres pour la Série 3 hybride rechargeable).

Modèle Instrumentation numérique Moniteur central  Compartiment à bagages (min)
Alfa Romeo Giulia 12,3" 8,8" 480 litres
BMW Série 3 12,3" 14,9" 480 litres

Les moteurs

La gamme de la Giulia se compose uniquement de moteurs essence et diesel non électrifiés. Parmi les premiers, on trouve le quatre cylindres 2.0 turbo de 280 ch, tandis qu'il existe deux versions diesel, 160 et 211 ch, toutes deux animées par un 2,2 litres. Le haut de gamme est la Quadrifoglio avec le 2.9 V6 (essence bien sûr) de 520 ch et un 0 à 100 km/h en 3,9 secondes.

<p>Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio</p>

Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio

<p>BMW M3 CS</p>

BMW M3 CS

La liste de la BMW Série 3 est plus variée. La berline allemande se décline en variantes essence de 156, 184 et 245 ch, plus la M3 avec le 3.0 à six cylindres en ligne de 480 ch, la M3 Competition de 510 ch et la M3 CS de 550 ch, jusqu'aux diesels mild hybrides avec le 2.0 de 150 et 190 ch et le 3.0 à six cylindres de 286 et 340 ch.

Sont également présentes la M340i xDrive mild hybrid à essence de 374 ch et les hybrides rechargeables à essence de 204 et 292 ch, toutes deux propulsées par le 4 cylindres turbo 2.0 dans les modèles non électrifiés.

Modèle Essence Diesel Plug-in
Alfa Romeo Giulia

2.0 280 CH

2.9 V6 520 CH

2.2 160 CH

2.2 210 CV

n.d.
BMW Série 3

2.0 156 CV

2.0 184 CV

2.0 245 CH

3.0 374 CH MHEV

3.0 480 CV

3.0 510 CV

3,0 550 CV

2.0 150 CH MHEV

2,0 190 CH MHEV

3.0 286 HP MHEV

3,0 340 CH MHEV

2.0 204 HP

2.0 292 CV

Les prix

Les prix de la Giulia commencent à 46 400 euros pour la Sprint avec le 2.2 turbodiesel de 160 ch et atteignent 90 000 euros pour la Quadrifoglio. La Sprint comprend déjà des phares à LED, des capteurs de stationnement avant et arrière avec caméra de recul, des jantes en alliage de 18 pouces et une instrumentation entièrement numérique.

En ce qui concerne la Série 3, la liste des prix commence à 45 000 euros pour la 318i essence de 156 ch et va jusqu'à 160 000 euros pour la M3 CS. La 318i est équipée de phares à LED, de jantes en alliage de 17 pouces, d'un combiné d'instruments numérique et d'un système d'info-divertissement, ainsi que de capteurs à l'avant et à l'arrière. L'Alfa Romeo et la BMW sont toutes deux équipées de série d'une boîte de vitesses automatique à 8 rapports.

Modèle Prix minimum Prix maximum
Alfa Romeo Giulia 49 850 euros 95 700 euros
BMW Série 3 46.900 euros 165.000 euros

Galerie: Photos - Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio 2023