Le camping n'est plus depuis longtemps une expérience purement naturelle. De nombreuses aides et commodités rendent le séjour dans votre deuxième maison encore plus agréable. Avec le nouveau Bedrock XT2 de Krug Expedition, l'exploration du monde à l'écart de la civilisation et des routes goudronnées devient également du "glamping".

En collaboration avec Arctic Trucks, l'entreprise autrichienne a développé, sur la base d'un Ford F-550 destiné au marché américain, son premier véhicule d'expédition, "le plus performant" selon ses propres termes. "Ces dernières années, nous avons constaté une forte demande pour nos véhicules sur le marché américain", explique Slawa Knorr, CEO de KRUG Expedition. "Le Bedrock XT2 nous offre l'opportunité parfaite de pénétrer ce marché avec un seul véhicule".

Galerie: Krug Expedition Bedrock XT2 (2024)

Un empattement de 4 470 mm, trois essieux et une longueur totale de 6,68 mètres : Le Bedrock XT2 semble en effet taillé sur mesure pour les passionnés de pick-up américains typiques. Grâce au troisième essieu, la charge au sol du Ford F-550 AT44 XT2 a été réduite de 25%. Le groupe motopropulseur 6x4, équipé d'énormes pneus Continental 365/80R20 à usage multiple, devrait garantir la propulsion du véhicule d'exploration dans de nombreuses éventualités tout-terrain.

En outre, la suspension pneumatique arrière à 8 bras peut être commandée indépendamment depuis la cabine, et des freins à disque OEM assurent l'arrêt contrôlé du monstre.

Krug Expedition Bedrock XT2 (2024)

La course de la suspension a été minimisée, un différentiel à glissement limité avant et arrière se déplace également. Le système de gonflage semi-automatique des pneus et un système de gonflage centralisé en option permettent de régler la pression des pneus depuis la cabine du conducteur.

Un cadre auxiliaire permet de découpler la caisse du module du châssis du véhicule lorsque la conduite en tout-terrain pourrait entraîner des torsions et des charges lourdes sur le cadre du châssis. La cabine a été fabriquée à partir de panneaux "sandwich", dont les propriétés isolantes devraient permettre de consommer moins d'énergie.

Krug Expedition Bedrock XT2 (2024)

À l'intérieur, l'esthétique fonctionnelle prévaut, rehaussée par un lit king-size, une smart TV de 32 pouces dans le coin repas et une smart TV de 24 pouces dans la capucine. Qui voudrait se priver d'un épisode de sa série préférée quelque part dans le désert du Nouveau-Mexique ? Une préparation à l'intégration de Starlink est en outre prévue.

Également à bord : une cuisine avec des "appareils haut de gamme", une autre cuisine extérieure, une salle de bain avec des toilettes séparées et une douche complète.

Le réservoir d'eau avec trois niveaux de préfiltration a une capacité de près de 447 litres. À titre de comparaison, un VW Grand California 600 comparable en termes d'espace n'avale "que" 110 litres, ce qui est tout à fait suffisant pour quatre à cinq douches économiques.

L'arrivée d'eau fraîche au robinet d'eau potable de la cuisine est en outre filtrée par un système spécifique. Cela doit permettre d'éviter les impuretés chimiques et visibles. Un "Truma Combi" n'assure pas seulement un intérieur chaud et de l'eau chaude. Non, les globe-trotters peuvent s'attendre à un chauffage au sol dans l'espace de vie pour les jours froids et à une climatisation pour les jours chauds.

Le luxe en expédition a un coût : Le Bedrock XT2 de KRUG Expedition sera disponible sur le marché américain à un prix de départ d'environ 635.000 euros (690.000 dollars US). Il ne reste plus qu'à savoir combien de ces engins partiront réellement à la découverte du monde.