Mercedes-AMG réalise l'assemblage de ses moteurs d'une manière un peu différente de celle de la plupart de ses rivaux. Alors que votre moteur moyen parcourt une chaîne de montage et reçoit des pièces de plusieurs travailleurs, la philosophie "Un homme, un moteur" d'AMG signifie qu'un seul maître technicien est responsable de la majeure partie du processus d'assemblage d'un moteur. Et c'est magique à regarder.

La chaîne YouTube de GommeBlog a eu la chance de suivre un tout le processus d'un V8 biturbo de 4,0 litres dans le centre de fabrication d'AMG à Affalterbach, en se rapprochant de Jannick Stahl, le constructeur du moteur. Nous voyons les pistons entrer dans le bloc, les têtes serrées et les turbocompresseurs BorgWarner montés.

Différent oui, mais la technologie reste

Le processus "One Man, One Engine" reste vrai ici. Stahl est la seule personne à effectuer l'un des processus d'assemblage, bien qu'avec une tonne d'aide de la part des équipements d'usine. Des dizaines d’outils très complexes sont utilisés, il est donc difficile de qualifier ces moteurs comme "fabriqués à la main". Mais Stahl a tout de même l'honneur d'installer, lui-même, l’emblématique étoile de Mercedes sur le dessus du moteur une fois qu’il a terminé. 

Une fois que le moteur est prêt à démarrer, il est transmis à un autre technicien qui le place sur un banc pour un court test afin de garantir son bon fonctionnement. À partir de là, le V8 est emballé et expédié à l'usine d'assemblage à laquelle il est destiné, que ce soit pour l'AMG GT, l'AMG G63 ou encore l'AMG S63 E Performance (voir ci-dessous).

Galerie: Mercedes-AMG GT 63 S E Performance (2024)