Les 500 personnes qui ont acheté une McLaren 675LT Coupé n'étaient pas spécialement ravies lorsque que le constructeur britannique a annoncé qu'il allait produire 500 exemplaires de la version découvrable 675LT Spider, ce qui a eu pour effet de réduire l'exclusivité de la version Coupé. Mais elles auront au moins le plaisir de posséder l'un des plus extrêmes supercars jamais produits à ce jour.

Enfin, plus pour très longtemps : encore plus extrême, voici la nouvelle McLaren MSO HS dévoilée à l'occasion du concours d’élégance de Pebble Beach 2016, et qui devrait être lancée à l'occasion du Mondial de l'Automobile de Paris en octobre prochain. Le "HS" signifie "High Speed", mais le bloc V8 biturbo de 3,8 litres n'offre qu'un petit surplus de puissance, avec 688 chevaux. Non, la réelle différence se situe au niveau du travail aérodynamique, qui a pour effet de la coller encore plus au sol : la MSO HS possède un bouclier avant surdimensionné, des ailettes et des prises d'air retravaillées, des bas de caisse encore plus extrêmes ainsi qu'un aileron arrière mobile inspiré de la P1 GTR. Toute cette artillerie combinée permet de générer un appui encore plus massif, de 220 kilogrammes à 240 km/h.

Lire : La McLaren 570GT MSO Concept présentée à Pebble Beach 2016

La division McLaren Special Operations (MSO) a developpé et va produire la HS, à un tarif qui n'a pas été annoncé, mais qui devrait avoisinner les 300'000 euros, hors options et personnalisation. Selon plusieurs sources, les 25 exemplaires prévus ont déjà trouvé acquéreur. Toutefois, ces sources sont contradictoires : certaines affirment que les voitures ont été vendues à 25 personnes différentes, tandis que d'autres prétendent qu'un seul et même client a acheté l'ensemble des 25 exemplaires, ce qui pourrait être l'oeuvre d'un collectionneur, d'un achat groupé de particuliers, ou même d'un concessionnaire auto.

Tout cela semble bien mystérieux, mais ce qui est sûr, c'est que la HS est particulièrement rare et désirable. Les performances de celle-ci n'ont pas non plus été dévoilées, mais pour rappel, une McLaren 675 LT abat le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, pour une vitesse de pointe de 333 km/h. De plus, grâce à l'usage intensif de fibre de carbone, la HS perd 40 kg sur la balance par rapport à la LT, ce qui en ferait une pistarde redoutable. Les amateurs de roulage sur circuit seront également ravis que McLaren ait pensé à intégrer des caméras embarquées, placées derrière le pare-brise ainsi que dans les boucliers.


Source : Road & Track; Autocar

Faites partie de quelque chose de grand