Un pur bonheur !

On dit souvent que le métier de journaliste automobile est passionnant. Ce qui va suivre va encore plus dans ce sens. À l’approche de l’été 2017 et avec l’arrivée des beaux jours, nous avons décidé de partir en road-trip à bord de deux magnifiques bolides. La première nous vient du Japon, et elle est plus connue sous le nom de Godzilla. La seconde nous vient d’outre-Rhin, et a l’avantage de disposer d’un V10 et de pouvoir ôter son toit. Vous les aurez sans doute reconnues, il s'agit de la Nissan GT-R et de l'Audi R8 Spyder.

Pour ce road-trip, nous avons avalé des centaines de kilomètres de bitume. Nous avons vécu en compagnie de ces deux monstres pendant plusieurs jours et nous sommes donc en mesure de vous narrer le quotidien en leur compagnie.

Deux styles différents

road_trip_r8_gtr
road_trip_r8_gtr

La première chose qui nous a frappé lorsque nous avons pris le volant de ces deux engins, c’est le gabarit. Comme vous, nous avons plus l’habitude de les voir sur notre écran que sur nos routes. La Nissan GT-R Track Edition est beaucoup plus imposante qu’elle n’y paraît, elle est plus large et plus grande que son homologue allemande.

C’est une voiture qui n’abat pas toutes ses cartes sur l’esthétique. Certes, elle en jette, car elle sort de l'ordinaire, mais elle reste relativement sage surtout au niveau de la face avant. À côté de la Nissan GT-R Track Edition, nous avons cette magnifique Audi R8 Spyder. Le cabriolet allemand est beaucoup plus bas et plus aguicheur. D’ailleurs, pour accéder à son volant, il faudra courber un peu plus sa colonne vertébrale que pour la Nissan GT-R, qui est beaucoup plus accessible.

road_trip_r8_gtr
road_trip_r8_gtr

À chaque arrêt, inutile de vous dire que les passants n’hésitent pas à s’approcher pour découvrir ces deux beautés et à capturer quelques photos. Cependant, le constat est sans appel, l’Audi R8 Spyder rencontre beaucoup plus de succès. Elle est plus spectaculaire à voir et mieux sculptée. Une personne venue à notre rencontre nous confie : "Elle est magnifique, dès que je la vois, j’ai l’impression d’être dans un film (NDLR : en référence au film I Robot)".

L’Audi R8 Spyder arbore une couleur  "Gris Daytona" accompagnée d’une capote rouge ainsi que des jantes noires brillantes de 21 pouces. Quant à la Nissan GT-R, il s’agit d’une Track Edition. À ce titre, la Nippone a droit à des jantes spécifiques de 20 pouces ainsi qu’à un imposant aileron en carbone sur la malle arrière.

Est-ce bien raisonnable de voyager en leur compagnie ?

road_trip_r8_gtr
road_trip_r8_gtr

À l’heure de quitter Paris, un constat s’impose. La Nissan GT-R Track Edition peut accueillir 4 personnes (elle offre deux petites places à l'arrière) et propose pas mal de rangements. Surtout, la Japonaise a un vrai coffre ! Il affiche un volume de chargement de 315 litres, ce qui est assez pratique pour mettre tous nos bagages ainsi que le matériel. Au chapitre de l’habitabilité, il ne faut donc pas compter sur l’Audi R8 Spyder. La berlinette offre très peu d’espaces de rangements, et le coffre situé à l’avant affiche un volume de 115 litres.

road_trip_r8_gtr
road_trip_r8_gtr
road_trip_r8_gtr

Bien installé, il est temps de mettre le pied sur le frein et d’appuyer sur le bouton rouge. La mécanique se met en marche et l’Audi R8 sort brutalement de son sommeil avec un son à réveiller les voisins. Au démarrage, lorsqu’il est froid, le moteur V10 tourne à 1200 tr/min. Le régime redescend peu à peu au bout de quelques secondes (lorsqu’il devient plus chaud) pour soulager nos tympans. Dès la première approche, l’Audi R8 Spyder donne directement le ton ! Le V6 de la GT-R Track Edition quant à lui s’est montré très sage. Ici, il n’y a pas de bruit bien particulier au démarrage. Comme pour le design, la Nissan GT-R Track continue à bien cacher son jeu...

Grâce aux différents modes de conduite, les centaines de kilomètres sur autoroute se sont enchainés sans qu’on ait mal au dos. On aurait tendance à dire qu’en mode Confort, ces deux voitures se comportent presque comme des berlines. Mais vous vous en doutez bien que les suspensions sont plus raides, les berlines routières n'ont donc pas de souci à se faire, elles conservent le titre de reine de la route. On voyage bien mieux à bord de la Nissan GT-R Track Edition que dans l’Audi R8 V10 Spyder. Mais peu importe, car le voyage n’est sans doute pas leur vocation première.

road_trip_r8_gtr
road_trip_r8_gtr

Cet exercice nous a permis de relever la consommation des deux bolides dans plusieurs conditions. C’est-à-dire, en centre-ville ainsi que sur des grandes portions d’autoroutes et de nationales jonchées de bouchons. Grâce à son moteur V6 bi-turbo, la Nissan GT-R Track Edition est un poil moins gourmande en carburant en cycle mixte (50% de ville et 50% d'autoroute). L’Audi R8 V10 Spyder peut remercier la désactivation des cylindres, elle n'utilise que cinq cylindres lorsque le conducteur ne sollicite pas trop la pédale d’accélération. Sur autoroute, nous avons relevé une consommation moyenne de 10,8 litres pour l’Audi R8 V10 Spyder et de 11,5 litres pour la Nissan GT-R Track Edition. C’est assez étonnant pour des super-sportives de plus de 500 chevaux. Attention tout de même, car le jour suivant, nous avons quitté les grands axes afin de tester les deux voitures sur leur terrain de prédilection, les routes de montagne. Dans ces conditions, la consommation s'envole à plus de 20 litres.

Mise à feux !

road_trip_r8_gtr

Les grands axes, c’est bien, mais il est temps de passer aux choses plus sérieuses. On enclenche le mode Dynamic sur notre Audi R8 V10 Spyder et ouvrant les valves des échappements. L’Audi R8 V10 Spyder change radicalement de visage. Agréable et facile à manier en mode Confort, elle est diaboliquement redoutable en mode Dynamic. Le sélecteur de conduite n’est donc pas là pour faire beau, mais a un réel intérêt permettant de paramétrer la puissance délivrée, la direction et le châssis.

road_trip_r8_gtr
road_trip_r8_gtr

À la sollicitation de la pédale d’accélérateur, la Nissan GT-R Track Edition et l’Audi R8 V10 Spyder arrachent littéralement le bitume. Godzilla est animé par un moteur V6 biturbo 3,8 litres développant 573 chevaux et 633 Nm de couple. La Japonaise est capable de passer de 0 à 100 km/h en seulement 2,8 secondes et de filer à 315 km/h. Sur le papier, elle est plus puissante que l’Audi R8 V10 Spyder. Comme son nom l’indique, la R8 est mue par l’extraordinaire moteur V10 développant 540 chevaux lui permettant d’avaler le 0 à 100 km/h en 3,6 secondes et d’accélérer jusqu’à 318 km/h.

Que ce soit l’Audi R8 V10 Spyder ou la Nissan GT-R Track Edition, les deux voitures sont rivées au sol, elles ne prennent pas de roulis et permettent d’aborder les virages à grande vitesse. Surtout, elles sont équipées d’une transmission intégrale, ce qui permet au conducteur novice de n’avoir aucune sueur froide. Les aides à la conduite offrent un bon compromis, on peut même prendre du plaisir sans les déconnecter. Pour encore plus de folie, il est possible de les désactiver par simple pression de bouton (Mode Performance pour l’Audi R8 V10 Spyder). En toute honnêteté, même si la Nissan GT-R Track Edition est plus puissante et un cheveu plus performante, nous avons pris plus de plaisir au volant de l’Audi R8 V10 Plus. L’Allemande a un énorme avantage qui se résume en trois caractères : V10. Sans doute le dernier de son espèce, le moteur ne s’étouffe pas et tourne jusqu’à plus de 8000 tr/min. De plus, il est possible de décapoter en quelques secondes. Dans cette configuration, on atteint le saint graal. On en prend plein les oreilles, le moteur rugit comme une bête féroce et l’accélération est foudroyante. On s’en lasse pas !

road_trip_r8_gtr
road_trip_r8_gtr

Quand est-ce qu'on repart ?  

Ce road-trip fut incroyable, chacune des deux voitures a des arguments à faire valoir. Difficile de dire laquelle est meilleure que l’autre, c’est un avis trop personnel pour les départager. Cela dépend de plusieurs paramètres, notamment, du profil du conducteur. Au final, chacun y trouvera sa tasse de thé. Pour les fans d'Audi, sachez que la R8 V10 Spyder Plus a été révélée dernièrement ! Le cabriolet passe à 610 chevaux et devient encore plus bestial. Mais la Nissan GT-R Track Edition a un atout de taille: le prix. La Nippone démarre à 113'900 euros (en version Track Edition), tandis que l’Audi R8 V10 Spyder débute à 185'700 euros...!

  

Faites partie de quelque chose de grand