Nous avons pris le volant du 3.0 litres diesel de 265 chevaux !

Alfa Romeo Stelvio, Mercedes GLC, Range Rover Velar, Jaguar F-Pace, Volvo XC60, sans oublier l’Audi Q5, le segment des SUV premium familiaux a beaucoup bougé ces derniers mois, entre références qui se renouvellent et nouveaux acteurs aux dents longues. Alors pour ne pas faire oublier que c’est lui le premier à être arrivé sur le marché, c’était en 2004, le BMW X3 lui aussi se renouvelle entièrement.

Une nouvelle et troisième génération déjà qui a fort à faire face à une concurrence terrible. Son but est double : rappeler qu’il est l’aîné, et surtout faire en sorte de prolonger le succès des générations précédentes, le X3 s’étant vendu à plus de 1,5 millions d’exemplaires depuis ses débuts. Nouvelle plateforme, nouvelles technologies, nouveaux moteurs et un look qui évolue, le BMW X3 fait sa mue. Nous avons essayé le plus puissant des deux diesels, le X3 30d de 265 chevaux, dans sa finition la plus sportive M Sport.

Essai BMW X3

On ne change pas (trop) une équipe qui gagne !

Le nouveau BMW X3 reprend la plateforme de la récente BMW Série 5. Il est plus long de 5 cm qu’auparavant, mais également plus léger de 55 kilos, notamment grâce à l’utilisation de matériaux plus légers. Difficile en voyant débarquer notre X3 d’essai devant nous de ne pas avoir un moment d’hésitation. Ne nous aurait-on pas apporté un X5 ? Les doutes se dissipent vite puisqu’avec près de 20 cm de moins que son grand frère, à 4,71 m de long, ses dimensions paraissent plus contenues.

En revanche côté style, on dirait vraiment un "petit" X5. Le nouveau BMW X3 évolue assez subtilement par rapport à la génération précédente mais souffre un surcroît de dynamisme visuellement. Nouveau regard à LED, boucliers retravaillés et des naseaux qui n’ont jamais été aussi imposants, le X3 en jette. On notera également la nouvelle signature lumineuse à l’arrière très réussie. Pour le reste, le nouveau X3 ressemble à un SUV, avec sa garde au sol surélevée de 20,4 cm, mais des beaux quartiers. Et force est de constater que ses jantes de 21 pouces, bien que facturées 2000 €, lui vont particulièrement bien.

Essai BMW X3
Essai BMW X3

Plus moderne et plus chic

Comme l’extérieur l’évoque avec les chromes omniprésents, le X3 se veut premium. Peut-être même plus qu’avant, et plus que les concurrents. Les amateurs de BMW ne seront pas dépaysés puisque l’on retrouve peu ou prou la planche de bord de la nouvelle Série 5 millésime 2017. Qui s’en plaindra ? Luxueux, aussi bien assemblé que fini, l’intérieur de ce nouveau X3 en met plein la vue tout en sachant rester sobre. Pas de plastique qui se prend pour du métal, certains détails impressionnent même, comme ces logos "X" sur les contreforts de portes, très soignés alors qu’on ne les voit que quand les portières sont ouvertes, ou encore le logo "X3" sur la console centrale.

Essai BMW X3
Essai BMW X3

La modernisation de cet habitacle du nouveau BMW X3 passe quant à elle par la digitalisation. Il y a évidemment cet écran de 10,2 pouces, désormais tactile, sur le haut de la planche de bord, toujours très bien présenté, mais pas toujours très intuitif dans la navigation. Et puis cet écran de 12,3 pouces qui vient remplacer les compteurs derrière le volant. Enfin remplacer pas vraiment puisqu’un cerclage chromé subsiste pour les délimiter. Tout est digital, mais le Virtual Cockpit d’Audi n’est pas menacé par ce "Black Panel avancé" proposé par BMW. Et puis il y a les commandes gestuelles qui permettent en faisant un geste dans le vide d’augmenter le son de la radio par exemple. Une technologie sans doute amenée à se développer prochainement mais qui pour le moment fait figure de gadget ultime !

Essai BMW X3
Essai BMW X3
Essai BMW X3

Parlons enfin de l’habitabilité de ce nouveau X3 qui offre davantage d’espace aux passagers arrière. Pas de banquette coulissante comme dans l’Audi Q5 par exemple, mais un dossier inclinable qui améliore le confort. Si la banquette arrière se replie en 2/3-1/3 pour libérer un plancher plat, en revanche la capacité totale du coffre n’évolue pas par rapport à la génération précédente : 550 litres, les sièges en place, et jusqu’à 1600 litres une fois rabattus. Mention spéciale enfin aux nombreux rangements que recèle l’habitacle.

Le plus dynamique

Dès qu’il s’agit de prendre la route, les BMW doivent composer avec la réputation de dynamisme de la marque. Et ce BMW X3 30d ne fait pas exception à la règle. Au contraire ! Le 6 cylindres 3 litres de 265 chevaux, turbocompressé, se montre particulièrement discret et souple en mode "Confort". Il faut dire que la boîte automatique Steptronic à 8 rapports est aussi précise que bien étagée. Elle sait surtout s’adapter à une conduite tout en souplesse, aussi bien qu’à des envies de pousser ce X3 pour ce qu’il a dans le ventre. C’est là qu’on joue avec les modes de conduite et que l’on choisit "Sport". Et le X3 de lâcher la bride pour montrer son vrai tempérament.

Sans être plus gênant à l’oreille malgré les montées en régime, le six en ligne pousse fort. Très fort. Et l’idée que l’on est dans un SUV s’envole pour se croire au volant d’une berline sportive. Le X3 offre 620 Nm de couple, de quoi annoncer un 0 à 100 km/h en 5,9 secondes. La transmission intégrale xDrive, très efficace et qui modifie la motricité sans jamais se montrer trop intrusive, passant 100% du couple à l’avant ou à l’arrière en fonction des situations, arrache les 1820 kilos du X3 du bitume. La direction est très précise,  et le SUV se joue des virages en virant à plat. La répartition des masses de 50/50 et son amortissement piloté, en option, n’y sont sans doute pas pour rien. Et si l’on est dans un SUV, on en vient presque à regretter la direction à démultiplication variable qui gomme un peu les sensations. Mais quel dynamisme !

2018 BMW X3

Conclusion 

La polyvalence de ce nouveau BMW X3, mais aussi son caractère et son savoir-vivre modernisé et toujours aussi premium lui permettent de se refaire une place tout en haut du panier des SUV premium dits compacts. Et ne pas faire oublier qu’il était le précurseur !

En revanche, ce nouveau BMW X3 n’est pas donné et surpasse en tarif nombre de ses rivaux. Si le X3 20d de 190 ch, déjà proposé, est disponible à partir de 51’900 €. C’est quand même 6000 € de plus que l’Audi Q5 équivalent. En essence, les 20i et 30i de 184 et 252 ch débutent respectivement à 47’700 € et 53’400 €. Et ça grimpe avec le M40i et ses 360 ch pour venir titiller le SQ5.  Il s’affiche à 72’900 €.

Quant à notre version d’essai, xDrive30d, son prix d’attaque est de 58’400 €. La finition M Sport fait grimper la facture à 66’550 €. Et les options nombreuses, du toit ouvrant panoramique à 1600 € aux jantes alliage 21 pouces à 2000 € en passant par le régulateur de vitesse actif ACC+ (1450 €) et autres Pack Confort (1850 €), il est affiché à 83’390 € !

Photos : Mael Pilven / Motor1.com

 
Points positifs Points négatifs
Look Prix élevé
Confort intérieur Pas de suspension pneumatique
Puissance et dynamisme Praticité intérieur perfectible

BMW X3 xDrive30d M Sport

Motorisation 6 cylindres en ligne diesel 3.0 litres Turbo
Puissance 265 ch à 4000 tr/min - 620 Nm de couple
Type de transmission Transmission intégrale xDrive
Transmission Automatique à 8 rapports
Vitesse de pointe 240 km/h
0-100 km/h 5,8 secondes
Poids 1820 kilos
Volume de coffre 550 à 1600 litres
Places 5
Economie de carburant Urbaine : 6,5 l/100 km / Extra-urbaine : 5,5 l/100 km / Mixte : 5,8 l/100 km
En vente Second semestre 2017
Prix de base 51'900 €
Prix de la version testée 83'390 €

Galerie: Essai BMW X3