Après le Bentayga de Bentley et le Levante de Lamborghini c’est au tour de Jaguar de dévoiler un nouveau SUV. Rolls-Royce travaillerait lui aussi au développement d’un 4x4 de prestige, montrant l’intérêt des constructeurs pour ces limousines haut-perchées.

Depuis qu’il est entré dans le giron du groupe indien Tata, Jaguar n’en finit plus de diversifier sa gamme de produits. Le marché des SUV premium offrant des perspectives de développement attractives, le fauve britannique a décidé de se lancer dans l’aventure. Un choix qui promet d’être stratégiquement porteur, d’autant que ce modèle (tout comme la nouvelle XE) permet à Jaguar de rajeunir son image mais aussi sa clientèle.

Pas étonnant dès lors que les designers aient opté pour des traits mêlant dynamisme et émotion, dont certains ne sont pas sans rappeler une certaine F-Type, coupé-cabriolet vedette produit par Jaguar. A cette belle gueule s’ajoute une carrosserie légère, composée à 80% d’aluminium, qui permet de contenir l’embonpoint de la belle à 1.700 kg. A noter qu’un tiers de l’aluminium utilisé est constitué de matériaux recyclés !

Enfin, Jaguar est parvenu à combiner un design audacieux avec un habitacle spacieux. Le F-Pace est en effet plus habitable que ses principaux concurrents, et ce tant à l’avant qu’à l’arrière mais aussi au niveau de la garde au toit et du coffre avec un volume utile de 650 l.

 

Jaguar F-Pace Essai

Technologie de pointe

Une fois à bord, on retrouve les nouveaux codes stylistiques de la marque, avec un tableau de bord très dépouillé et une instrumentation presqu’exclusivement numérique. La finition et le choix des matériaux sont, globalement, très corrects tandis que la position de conduite ne souffre d’aucune critique, grâce, notamment, à un volant ajustable et un siège réglable en tous sens. Depuis quelques années, Jaguar met également un point d’honneur à offrir des véhicules technologiquement à la pointe. C’est ainsi qu’on retrouve une foule d’équipements qui concourent à améliorer le confort et la sécurité des occupants. Parmi ceux-ci, citons un affichage tête-haute, un cruise control intelligent, des aides à la conduite en tout-terrain et un système d’infodivertissement de dernière génération.

A lire aussi : Essai Infiniti Q30 1.5d

Une transmission à la demande

Sous le capot, le Jaguar F-Pace a retenu trois mécaniques: un 2 l diesel de 180 ch (propulsion ou 4x4), un V6 diesel de 3 l qui développe 300 ch (4x4) et un V6 essence de 3 l, turbocompressé, de 340 ch (4x4). La boîte manuelle n’est disponible qu’avec le 2 l diesel. Les autres embarquent par défaut une boîte automatique à 8 rapports. Pour les modèles équipés de la transmission intégrale, Jaguar a développé une technologie « on request » qui transfère en moins de 165 millisecondes le couple sur le train avant lorsque les conditions l’exigent. Cet élégant félin britannique est donc capable de passer partout, été comme hiver !

C’est un F-Pace équipé du 2 litres diesel, de la boîte automatique et de la transmission intégrale que Motor1 a pu essayer.

Points forts :

  • le nouveau F-Pace offre une tenue de route exceptionnelle, à l’image du Macan de Porsche, considéré par beaucoup comme une référence en la matière. Direction précise et agréable, freins costauds et transmission intégrale qui privilégie le train arrière en condition normale, ce SUV se montre à la fois plaisant et prévenant.
  • le 4x4 de Jaguar est l’un des plus sûrs du marché. Il peut notamment compter sur un ESP bienveillant, ainsi que sur un système de prévention des collisions. Les ingénieurs britanniques y ont ajouté une foule d’aides à la conduite complémentaires. Rien ne manque à l’appel.
  • autre point fort, et non des moindres : le confort. L’excellente suspension, combinée à une sellerie très réussie concourent à assurer un réel bien-être, tant pour le conducteur que pour ses passagers. En effet, les places arrière sont elles aussi accueillantes et proposent une habitabilité largement supérieure à la concurrence. L’insonorisation et la climatisation sont également très performantes.
  • si Mercedes, Porsche ou Audi font mieux en matière de finition, cette Jaguar est néanmoins bien finie. Certes, une poignée de matériaux font très plastique mais l’ensemble respire néanmoins la qualité et offre un environnement agréable.
  • le coffre du F-Pace est le plus spacieux de sa catégorie. Facile à charger, grâce à un seuil de chargement particulièrement large, il dispose en outre d’un hayon motorisé qui s’ouvre en passant simplement le pied sous le bouclier arrière. Très pratique !
  • les designers de chez Jaguar ont fait de l’excellent boulot. Malgré un gabarit relativement massif et un habitacle spacieux, le modèle exhibe une ligne dynamique et séduisante.

 

Jaguar F-Pace Essai
Jaguar F-Pace Essai

Points faibles :

  • le nouveau 2 litres Ingenium, découvert notamment sous le capot de l’Evoque et de la XE, est un moteur à la fois sobre et performant. Malheureusement pour lui, le F-Pace est un véhicule lourd et volumineux, ce qui plombe quelque peu ses performances. Et ce même si la boîte automatique fait de son mieux pour compenser cet embonpoint. Sans surprise, la consommation peut donc rapidement grimper à plus de 10 litres si l’on a le pied lourd. Comptez sur un petit 8 litres si vous conduisez avec un œuf sous le pied.
  • le F-Pace peut se montrer sensible au vent latéral en ligne droite mais rien de dangereux. Par contre, le diamètre de braquage affiché par le modèle est un réel handicap, particulièrement lors de manœuvres.
  • avec ses imposants montants C et sa ligne de pavillon fuyante, la visibilité arrière, et particulièrement de trois quarts arrière, est relativement perfectible. La banquette, relativement haute, n’améliore bien entendu pas le tableau en cas de manœuvre.
  • malgré un très bon niveau de sécurité (même si le modèle n’a pas encore fait l’objet de tests Euro-NCAP), on peut déplorer l’absence d’airbags latéraux à l’arrière ainsi que d’airbags pour les genoux.
  • si le F-Pace est, dès l’entrée de gamme, relativement bien équipé, il propose par contre une liste d’options aussi longue qu’un jour sans pain. L’addition peut du coup rapidement s’envoler, que vous optiez pour des jantes à la taille plus généreuse ou pour un système audio plus performant. Jaguar propose néanmoins quelques packs qui permettent un tant soit peu de corriger le tir.

 

Jaguar F-Pace Essai

Rivales :

  • Porsche Macan
  • Mercedes-Benz GLC
  • Audi Q5
  • Range Rover Evoque
  • BMW X4

 

Jaguar F-Pace

Motorisation 2.0d AWD (4 cylindres - 1.999 cc)
Puissance 180 cv - 430 Nm
Economie de carburant 4,7 l/100 km - 139 g CO2/km
0-100 km/h 8,7 secondes
Vitesse de pointe 208 km/h
Poids 1.775 kg
Prix de la version testée 58.950 €

Jaguar F-Pace Essai