Cette BMW soigne ses performances et saon autonomie électrique, mais son rendement est un peu moins bon que la génération précédente.

Le marché des hybrides rechargeables est en pleine croissance, avec de nouveaux modèles qui arrivent presque chaque semaine, couvrant même le créneau des berlines sportives comme avec la BMW 330e.

La nouvelle hybride rechargeable de BMW remplace la génération précédente en offrant une puissance supérieure et une batterie plus performante pouvant atteindre 12,0 kWh. Lors de notre test de consommation réelle, nous avons enregistré une moyenne de 4,75 l/100 km sur notre itinéraire standard, soit l'équivalent de 21,05 km/l avec cette BMW Série 3 hybride rechargeable.

Un peu moins de 60 km en mode électrique

La plus grande capacité de la batterie est flagrante, elle nous a permis de rouler 58 km en mode tout électrique en partant d'une grande ville, contre 38 km pour l'ancienne BMW 330e. Nous avons dépensé en tout et pour tout 29,42 euros, soit 26,66 euros pour l'essence et 2,76 euros pour faire le plein d'électricité (12 kWh x 0,2301 euro/kWh). Avant le départ, le chargement s'est fait dans le garage Motor1.com à partir de la wallbox BITTA de Repower, un modèle d'une puissance nominale de 7,4 kW monophasé 230V 32A d'une puissance de 3,7kW (exactement la puissance maximale du chargeur embarqué de la BMW 330e).

Galerie: BMW 330e (2019)

Une consommation tout juste dans la moyenne

La nouvelle BMW 330e se situe au milieu de notre classement dédié à la consommation réelle de carburant. Curieusement, elle fait moins bien que la BMW 330e de 2016 qui n'a consommé que 4,60 l/100 km (21,7 km/l) ainsi que la Mercedes-Benz E 300 e EQ Power (hybride rechargeable diesel) qui a enregistré 3,45 l/100 km (28,9 km/l).

BMW 330e

La Volvo V90 T8 Twin Engine AWD Geartronic, en revanche, est résolument plus gourmande et, avec ses 400 ch, elle atteint 6,00 l/100 km (16,6 km/l). Une comparaison intéressante peut être faite avec la BMW 320d Touring (diesel) qui n'a consommé que 4,0 l/100 km (25,0 km/l) sur le même itinéraire !

Une voiture agréable 

De cette berline BMW 330e, on peut apprécier l'agrément de conduite et son agilité sur la route. Elle se transforme en sportive lorsque cela est nécessaire, le silence de la conduite et la puissance du moteur qui est également capable d'émettre un beau son. Les finitions sont comme toujours d'un excellent niveau, ainsi que l'équipement que cette version Sport apporte avec elle.

BMW 330e

Le seul défaut évident est la réduction de la hauteur du coffre, qui devient très basse. Le fonctionnement du bloc hybride est intéressant car même avec une batterie faible, il alterne en permanence entre le moteur électrique (113 ch) et le moteur essence (2.0 L Turbo de 184 ch) pour optimiser la consommation et les performances. Le prix final de la 330e Sport testée, avec l'ajout de plusieurs options telles que les jantes 18", le toit ouvrant et les packs Confort et Innovation, dépasse les 60'000 euros.

Qu'en est-il de la consommation de carburant avec une batterie pleine ?

La section consacrée à la consommation dans d'autres situations de conduite est divisée comme d'habitude en deux parties, la batterie chargée et la batterie déchargée, nécessaires pour comprendre l'efficacité de l'hybride rechargeable dans les deux cas. Nous commençons par la BMW 330e avec un pack de batteries chargé pour trouver une moyenne de 20 kWh/100 km (5,0 km/kWh) en utilisation mixte, ce qui se traduit par 60 km d'autonomie théorique avec 12 kWh de capacité de batterie.

BMW 330e

En revanche, la consommation s'élève à environ 40 kWh/100 km (2,5 km/kWh) dans le trafic de Rome, ce qui ramène la portée possible à 30 km, puis à 24,5 kWh/100 km (4,0 l/100 km) sur l'autoroute, pour une portée de 48 km. Les tests extrêmes montrent une consommation de 15,6 kWh/100 km (6,4 km/kWh) et une autonomie de 76 km en conduite économique contre 68,8 kWh/100 km (1,4 km/kWh) et 16 km en autonomie en conduite sportive.

Quand la batterie est à plat, il faut un peu d'essence

Lorsque la batterie est à plat, la nouvelle BMW 330e démontre une efficacité à mi-chemin entre le diesel et l'essence, atteignant 6,0 l/100 km (16,6 km/l) sur un itinéraire mixte, atteignant 12,0 l/100 km (8,3 km/l) dans le centre d'une grande ville et enregistrant 7,5 l/100 km (13,3 km/l) sur l'autoroute.

BMW 330e

En conduite économique, la consommation en carburant n'est que de 4,5 l/100 km (22,2 km/l), tandis que le test de consommation maximale atteint 38,0 l/100 km (2,6 km/l). Au terme de l'essai d'un peu plus de 1 000 km et avec peu de recharges de batterie, la consommation moyenne indiquée par l'ordinateur de bord est de 6,6 l/100 km.

La fiche technique

Modèle Energie Puissance Homologation Emission CO2 (NEDC) Emission CO2 (WLTP)
BMW 330e Sport Hybride 135 kW Euro 6d-TEMP-EVAP-ISC 40 g/km 37 g/km

Données

Modèle : BMW 330e Sport
Prix de base : 54'600 euros
Date de l'essai : 14/02/2020
Prix du carburant : 1,559 euro/l (Essence) - 0,2301 euro/kWh (électricité)
Nombre de kilomètres parcourus : 1034 km
Kilométrage au début de l'essai : 2358 km
Vitesse moyenne durant l'essai : 82 km/h
Pneumatiques :  Pirelli Winter Sottozero 3 - 225/45 R18 95V XL M+S (Étiquette UE: E, B, 72 dB)

Consommations

Moyenne "réelle" : 4,75 l/100 km (21,05 km/l)
Ordinateur de bord : 4,7 l/100 km
À la pompe : 4,8 l/100 km
Découvrez comment est réalisé notre test de consommation réelle

Coût à l'usage

Dépense "réelle" : 29,42 euros (26,66 euros d'essence + 2,76 euros d'électricité)
Dépense mensuelle : 59,24 euros (800 km par mois)
Quelle distance pour 20 € ? 270 km
Quelle distance avec un plein ? 842 km
Découvrez comment est réalisé notre test de consommation réelle