Voici un modèle bien décidé à occuper une place de choix sur le segment très concurrentiel des SUV urbains.

Présent sur le segment des SUV urbains depuis quelques années déjà avec l'EcoSport, Ford n'a pas franchement donné de fil à retordre aux mastodontes du segment avec un produit aussi clivant esthétiquement parlant, malgré ses quelques qualités indéniables.

Pour se remettre en selle sur le segment très concurrentiel des SUV urbains, Ford n'avait pas d'autres choix que de lancer un nouveau produit. C'est chose faite en 2019 avec l'arrivée du Puma, un petit SUV aux rondeurs généreuses qui reprend les excellentes bases techniques de la Ford Fiesta. Mieux encore, avec ses 4,19 mètres de long, il est plus court que ses deux rivaux français, les Renault Captur (4,23 mètres) et Peugeot 2008 (4,30 mètres). Un atout non négligeable quand on sait que parfois le moindre centimètre compte en milieu urbain.

Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost Hybrid 125 ch

Ambiance austère mais technologique

À bord du Ford Puma, l'ensemble est plutôt bien présenté et la majorité de la planche de bord est similaire à celle de la Fiesta. De ce fait, les matériaux sont de qualité assez moyenne face au Captur et au 2008, même si l'assemblage est correct. L'ensemble est vraiment trop austère, il manque quelques touches de couleurs pour raviver l'habitacle et c'est plutôt dommage car cela contraste avec le design extérieur, ou les designers sont parvenus à donner à ce Puma un côté assez jovial.

Sous nos yeux se dresse une dalle numérique, de série ou non selon les finitions, qui vient seconder un autre écran, celui du centre, qui permet de contrôler le système d'info-divertissement. Comme d'habitude chez Ford, les menus sont plutôt bien faits, l'ergonomie est correcte et les graphismes de qualité. Malgré tout, nous préférons toujours connecter notre téléphone via l'application Apple CarPlay pour bénéficier d'une expérience vraiment optimale.

Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost Hybrid 125 ch
Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost Hybrid 125 ch

Un grand coffre et une petite surprise

En matière d'habitabilité, le Puma se débrouille très bien pour son gabarit, avec des places arrière convenables pouvant accueillir facilement deux adultes. Le coffre bénéficie d'un volume généreux de 410 litres, dont 80 litres avec la MégaBox, un contenant en plastique incorporé sous le plancher qui peut être lavable au jet d'eau puisqu'il bénéficie d'un bouchon pour l'évacuer. En d'autres termes, il s'agit de l'endroit idéal pour y mettre vos affaires sales sans vous soucier du lavage par la suite.

Ford Puma (2020) en test
Ford Puma (2020) en test

Vraiment hybride ?

Comme vous avez pu le voir dans le titre de cet essai, il s'agit là d'une Ford hybride. En réalité pas vraiment. Il s'agit d'une micro-hybridation qui permet d'assister le moteur thermique lors de certaines phases afin de diminuer sa consommation et ses émissions polluantes. De ce fait, vous ne pourrez pas rouler en mode 100 % électriques avec ce Puma à l'inverse d'un Renault Captur E-Tech par exemple ou qu'une Toyota Yaris.

Un alterno-démarreur de 48 volts alimenté par une petite batterie lithium-ion délivre 16 chevaux et 50 Nm de couple durant les phases d'accélération pour soutenir le moteur trois cylindres 1,0 litre EcoBoost de 125 chevaux et 210 Nm. Les performances sont plutôt honorables, notamment grâce à son poids de 1205 kilos à vide, avec un 0 à 100 km/h expédié en 9,8 secondes.

Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost Hybrid 125 ch

Un réel impact sur la consommation ?

Sur la route, l'apport de la micro-hybridation se fait à peine ressentir puisque nous avons noté globalement le même défaut que sur la Fiesta équipée du même moteur, sans la micro-hybridation à l'époque, c'est-à-dire pas mal de vibrations à bas régime. Néanmoins, le bloc se montre plus souple avec des relances plutôt vives et un bon agrément dans l'ensemble.

Du côté des consommations, pas de miracle en revanche, nous avons relevé environ 6,7 l/100 kilomètres sur notre parcours d'essai oscillant entre milieu urbain et routes secondaires. C'est plutôt pas mal pour un trois cylindres mais, une fois n'est pas coutume, nous nous sommes attachés à ne pas trop malmener l'auto sur les routes sinueuses.

Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost Hybrid 125 ch
Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost Hybrid 125 ch

Pourtant, le Ford Puma est loin d'être ridicule dans cet exercice et s'offre même le luxe de jouer des coudes avec l'une, si ce n'est la référence de la catégorie, à savoir le Peugeot 2008. On ressent immédiatement les bonnes bases qui font le succès de la Fiesta, même si les ingénieurs ont adapté les réglages. En effet, les trains roulants ont été revus et les voies élargies de 5,8 centimètres afin de compenser la masse supplémentaire et le centre de gravité plus haut.

Notre version d'essai bénéficie d'une boîte manuelle à six rapports à l'étagement plutôt correct, mais aux débattements beaucoup trop longs, ce qui n'incite pas vraiment à la conduite dynamique. Pour ceux préférant la boîte automatique, Ford propose une double embrayage DCT à sept rapports qui lisse un peu le tout et apporte un meilleur agrément de conduite.

À quel prix ?

Sur le site internet de Ford, le Puma démarre à partir de 23'100 euros, prix catalogue. La marque communique d'emblée sur le prix remisé, ce qui nous donne en réalité un tarif débutant à 20'600 euros. À ce prix, vous aurez le droit à un Puma en finition "Titanium" avec notre moteur de 125 chevaux micro-hybridé.

Il faudra compter 2000 euros de plus pour la boîte automatique DCT-7. Si vous souhaitez avoir un moteur plus véloce, un bloc essence de 155 chevaux est aussi disponible, tout comme la version ST qui vient tout juste d'être révélée et qui se distingue par son trois cylindres 1,5 litre poussé à 200 chevaux. Un seul diesel est proposé, en l'occurrence un quatre cylindres de 120 chevaux.

Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost Hybrid 125 ch

Quel bilan en tirer ?

Le Ford Puma est une voiture largement bien armée pour aller faire un peu d'ombre aux stars du segment, à commencer par le Peugeot 2008, un peu plus cher que l'américain, ou encore le Renault Captur qui se situe dans les mêmes prix que notre Puma à niveau d'équipements équivalent.

Parmi la vingtaine de SUV urbains proposés aujourd'hui sur le marché, le Puma fait clairement partie du haut du panier avec son style plutôt atypique et surtout d'excellentes aptitudes dynamiques sur la route. Il ne lui reste plus qu'à égailler un poil son habitacle et la copie sera presque parfaite.

 
Points positifs Points négatifs
Agrément de conduite Ambiance intérieure austère
Coffre généreux Boîte manuelle aux débattements trop longs
Prix plutôt contenus au vu des prestations Vibrations du moteur à bas régime

Galerie: Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost Hybrid 125 ch

Ford Puma

Motorisation Essence EcoBoost, 3 cylindres en ligne, 999 cm³, turbo
Puissance 125 chevaux
Couple maximum 210 Nm
Transmission Boîte manuelle à six rapports
Type de transmission Traction
0-100 km/h 9,8 secondes
Vitesse maximum 191 km/h
Longueur 4,19 mètres
Largeur 1,81 mètre
Hauteur 1,54 mètre
Poids 1205 kg (à vide)
Volume de coffre 410 litres
Places 5
Economie de carburant Consommation moyenne : 4,2 l/100 km
Émissions 96 g/km de CO2
En vente 2019
Prix de base 20'600 €
Prix de la version testée 26'700 €