Uniquement des pièces de collection !

À l'occasion de notre visite dans le berceau de l'industrie automobile de l'Italie, aux alentours de Modène, nous avons eu la possibilité de visiter le musée de l'une des célèbres marques de la région : Pagani. C'est en marge des Motor1 Days que nous avons pu rendre visite au petit artisan italien, dans un bâtiment où se côtoient le musée et l'usine. Après avoir fait le tour de l'usine, où l'on nous a expliqué comment sont conçues ces voitures, nous avons pu nous rendre dans le musée, qui se trouve juste à côté, pour voir les plus belles créations du petit artisan, devenu fabricant de supercars et hypercars parmi les plus estimées.

Le musée retrace tout d'abord l'enfance d'Horacio Pagani, fondateur et PDG de la marque éponyme, et son attrait pour les constructions de voitures. Il a en effet construit ses premiers modèles lorsqu'il n'était qu'un enfant en les sculptant dans le bois. Ces modèles en question sont présents dans le musée, tout comme la première monoplace conçue par le designer italien, une F2 Pagani-Renault. On retrouve rapidement les modèles conçus après son départ de Lamborghini, où il fut formé, avec de nombreuses déclinaisons de la Zonda.

En effet, la supercar, qui a fêté ses 20 ans récemment, a été déclinée dans plusieurs versions, qui ont successivement battu le record du Nürburgring (aujourd'hui propriété de la Lamborghini Aventador SVJ). Par la suite, elle fut déclinée en une incroyable voiture de course, la Zonda R, dont le moteur est mis à nu dans le musée. Avant de sortir de ce petit musée, on retrouve également la dernière supercar en date de Pagani, la Huayra, qui devrai être remplacée dans les prochaines années par un modèle décliné à la fois en thermique, mais aussi en électrique.

Cliquez sur les miniatures pour faire défiler les photos

'