"Indestructible depuis 1968". Voilà ce que l'on peut lire sur le site internet de Toyota, sur la page du nouveau Toyota Hilux, qui arrive ces jours-ci en concessions. Si le pick-up nippon est en effet l'un des pionniers sur un segment en pleine expansion avec l'arrivée de nouveaux acteurs comme Renault avec son Alaskan ou Mercedes avec son Classe X, il semblerait qu'il soit également l'un des plus dangereux. C'est en tout cas ce qu'affirment les journalistes de Teknikens Värld, magazine suédois, qui ont mené un comparatif des principaux pick-ups du marché. Leur faisant notamment subir le fameux "test de l'élan", une manoeuvre d'évitement comme si le plus grand cervidé traversait la route juste devant la voiture.

Lire aussi : Classe X Concept - Mercedes donne dans le pick-up haut de gamme

Autrement appelé test de la baïonnette chez nous, il a vu passer le Dodge Ram, le Volkswagen Amarok, le Nissan Navara, le Ford Ranger, l'Isuzu D-max et autre Mitsubishi L200. Et si la plupart d'entre eux réussissent à s'en sortir avec des vitesses de passage allant jusqu'à 42 mph, soit 67 km/h, pour le Toyota Hilux, c'est une toute autre histoire. En effet, le pick-up s'est très vite retrouvé sur deux roues, manquant de se retourner. Et ce à une vitesse de 37 mph, soit 59 km/h. Le problème, c'est que le magazine avait déjà obtenu des résultats similaires sur la précédente génération, en 2007. Toyota n'en a visiblement pas tenu compte.

À noter qu'équipé de plus petites jantes, en 17 pouces, le Toyota Hilux s'en est un peu mieux sorti.

Faites partie de quelque chose de grand