La société américaine de véhicules électriques Tesla ne cache plus ses ambitions gigantesques. Avec le lancement de son modèle le plus accessible, le Model 3, le constructeur américain vise une production de 500'000 unités pour 2018. Et ce gain de près de 420'000 véhicules nécessite des mesures exceptionnelles. 

Tesla vient de confirmer le rachat d'une société allemande spécialisée dans l'automatisation. Grohmann Engineering a une certaine pratique dans la maîtrise des systèmes automatisés de fabrication en Europe, mais aussi en Chine et aux États-Unis. Le but est donc d'avoir une ligne de production résolument moderne, mais aussi extrêmement performante. 

"Tesla Motors travaille avec Grohmann Engineering depuis plusieurs mois et nos deux sociétés ont noué progressivement une relation fructueuse basée sur le respect et la confiance. Unir de la sorte nos forces nous permettra de gagner un temps précieux sur la route qui nous mène à un monde mû par une énergie renouvelable", a déclaré le PGD de Tesla, Elon Musk, lors d'une conférence téléphonique.

Voir: Tesla Superchargeur - Le plein n'est plus gratuit

Cette acquisition était quasiment nécessaire afin que l'américain puisse continuer son expansion. En effet, Tesla va réussir de justesse à réaliser ses objectifs de production de 50'000 véhicules sur les six derniers mois de 2016. Mais ce chiffre reste relativement bas pour un constructeur qui veut acquérir une envergure mondiale. L'achat de la société Grohmann Engineering est donc un moyen d'arriver plus rapidement à atteindre des objectifs encore inimaginables actuellement. 

Cela va également permettre à la marque Tesla d'investir le vieux continent. Elon Musk avait déclaré par le passé qu'il "essaierait de choisir en 2017 quel sera le meilleur endroit pour une usine de véhicules et une Gigafactory". Doit-on comprendre que la future usine Tesla prendra place en Allemagne ? La réponse pourrait être positive.

Faites partie de quelque chose de grand