La marque Alpine prévoit plusieurs déclinaisons après le lancement de son coupé sportif au début de l'année 2017.

Même si le design de cette Alpine nouvelle génération n'est plus vraiment un secret, de nombreux fans attendent de voir avec impatience celle que l'on appelle déjà l'A120.

En effet, la version définitive de la berlinette sera fidèle à 80% au concept Vision dévoilé il y a quelques temps. Mais ce sont surtout les performances de la voiture qu'attendent les passionnés. Sous le capot, on devrait retrouver un bloc 4 cylindres 1.8 turbo développant autour des 270 chevaux, couplé à une boîte automatique à double embrayage. La présentation officielle pourrait avoir lieu début 2017, pour une commercialisation dans la foulée. Et c'est probablement un beau succès qui se prépare du côté de Dieppe, où sont installées les usines d'Alpine

Et c'est au vu de cette réussite plus que probable que le nouveau directeur général de la marque vient d'annoncer, dans une entrevue, que le coupé aurait le droit à des déclinaisons. Cependant, toutes les variantes partageront l'architecture de la nouvelle Alpine. On imagine donc une version cabriolet sans pour autant savoir quelle forme elle prendra, si cette variante sera avec un toit en toile, en tôle ou encore à la façon Porsche Targa. On parle aussi d'une version encore plus sportive, aussi bien sous le capot que dans son design. 

Toutes ces révélations promettent un bel avenir pour cette marque, qui a bien failli disparaître à tout jamais.

Le directeur d'Alpine, Michael Van Der Sande, a également livré quelques détails supplémentaires sur la petite française. Celle qui devrait être composée en grande partie d'aluminium sera vendue dans des points de vente triés sur le volet. Seulement 60 concessions seront habilitées à prendre les commandes de cette Alpine. Son prix devrait débuter autour de 60'000 euros et ne sera pas le seul élément révélant l'exclusivité de la voiture. Car l'usine de Dieppe pourrait ne fabriquer qu'entre 5000 et 7000 unités par an. Il va donc falloir batailler pour pouvoir acquérir ce coupé sportif dès sa sortie d'usine. 

Van Der Sande annonce également qu'il n’y aura plus de collaboration entre Renault et Alpine. Il n'existera plus de voiture portant les deux logos, Alpine étant devenue une marque automobile à part entière.

Voir:

Le Concept Alpine Vision