Il faut dire adieu à la Google Car telle que nous l'avons connue.

Un pas en avant, deux en arrière. Au même titre que Apple, le géant de la recherche sur internet serait en train de faire une croix sur son véhicule autonome. 

Depuis 2009, Google développait des voitures sans volant ni pédale avec un système de conduite autonome. De nombreuses vidéos de démonstrations ont été dévoilées sur la toile afin de montrer que l'Américain faisait d'énormes progrès en la matière.

Cependant, la nouvelle équipe de direction à la tête de la maison-mère de Google a décidé de procéder autrement. À la place d'avancer seul sur un domaine qui est de plus en plus porteur et où la concurrence fait rage, un partenariat avec un constructeur automobile a été conclu. 

En effet, FCA (Fiat Chryler Automobiles) a signé une entente avec l'américain afin que les deux géants continuent de développer la technologie. Cela permet aux deux sociétés d'avancer plus vite dans le seul but de proposer un nouveau service l'année prochaine. Fin 2017, Google souhaite concurrencer Uber en lançant une application de covoiturage basé sur des voitures autonomes. 

C'est le tout récent monospace Chrysler Pacifica qui s'attellera à la tâche. Celui-ci, bien plus grand que la coquille de Google, permettra le transport d'un plus grand nombre de passagers. La Google Car finit donc au placard, au profit d'une voiture bien plus pratique pour concurrencer le géant des VTC, Uber.

À savoir que Volvo et Uber ont déjà débuté leur collaboration en mettant 100 véhicules autonomes à disposition dans la ville de Pittsburgh aux États-Unis. Ce test grandeur nature devrait vite passer à la vitesse supérieure. 

Voir:

Source The Information

Google Car