La Veneno quitte son Italie natale.

C'est l'une des voitures les plus exclusives de ces dernières années. En effet, la Veneno n'a été produite qu'à une petite dizaine d'exemplaires : 4 coupés et 9 roadsters pour être exact. Dans ces conditions, on comprend aisément pourquoi chaque sortie de l'italienne constitue un petit événement.

Sur les 4 coupés assemblés par Lamborghini, 3 seulement ont été commercialisés. Le quatrième a été précieusement conservé par la marque dans son musée de Sant'Agata Bolognese. C'est précisément cet exemplaire à la vie plutôt paisible qui sera exposé dans la prestigieuse concession H.R. Owen, en Angleterre. Si vous êtes de passage à Londres, sachez que vous pourrez admirer la supercar du 23 décembre au 6 janvier.

Les curieux pourront donc approcher un modèle qui a déjà acquis une petite dimension historique malgré son jeune âge. La Veneno a été présentée en 2013, pour célébrer dignement les 50 ans de la marque. Elle embarque un moteur V12 6.5 Litres de 750 ch associé à une transmission intégrale. Forcément, les performances sont au rendez-vous, avec un 0 à 100 en 2,7 secondes et une vitesse de pointe de 355 km/h. Récemment, un Japonais a proposé sa Veneno à la vente. L'homme en demandait ... environ 10 millions d'euros.

Cela dit, la Veneno a toujours évolué dans des sphères inaccessibles pour le commun des mortels. Elle était en effet vendue environ 3,5 millions d'euros en 2013.

Lire aussi:

Abonnez-vous à la newsletter

Lamborghini Veneno Londres