Les pilotes ont fait le spectacle dans l'enceinte du Miami Marlins Park.

Juan Pablo Montoya a remporté la Course des Champions à Miami, avant que Sebastian Vettel n'offre la Coupe des Nations à l'Allemagne. Mais l'image du week-end reste l'impressionnant accident, heureusement sans gravité, de Pascal Wehrlein le samedi.

Comme tous les ans, une sélection des pilotes les plus renommés de la planète se retrouvait à l'occasion de la traditionnelle Course des Champions, avec des duels à élimination directe. Cette année, une vingtaine de pilotes parmi les meilleurs en Formule 1, NASCAR, rallye, ou IndyCar, notamment, s'affrontaient lors de cette épreuve courue dans le stade de baseball du Miami Marlins Park, devant un public venu nombreux.

Lire aussi:

Les pilotes présents devaient ainsi en découdre au volant de véhicules nombreux et variés : Audi R8 LMS, Lamborghini Gallardo Super Trofeo, Porsche 911 GT3 Cup, Stadium Super Truck, Toyota GT86, Volkswagen Scirocco R Cup, Mercedes-AMG GT S, NASCAR Whelen, RX Supercar Lite, Radical SR3 RSX, ou encore des choses moins communes – et de plus petit gabarit -, comme des KTM X-BOW et X-BOW COMP R, buggy RX150, VUHL 05, Polaris Slingshot SLR ou encore Ariel Atom.

Course des Champions Pascal Wehrlein 2

Le samedi, lors de la course en individuel, c'est Juan Pablo Montoya qui a su disposer de tous ses adversaires pour remporter la Course des Champions, le Colombien, actuel pilote en IndyCar, battant en final Tom Kristensen, le recordman des victoires au 24 Heures du Mans, avec neuf succès.

Mais l'émotion de la journée était due à Pascal Wehrlein. Le pilote allemand, qui disputera la saison 2017 de Formule 1 avec l'équipe Sauber, fut en effet le protagoniste d'un spectaculaire accident lorsque, en duel face à Felipe Massa au volant de Polaris Slingshot SLR (véhicule à trois roues), il accrochait la voiture du Brésilien en ligne droite avant de percuter les barrières de protection et de partir en tonneaux. Fort heureusement, ni Wehrlein, ni son passager (les pilotes embarquent des invités à leurs côtés lors de leurs runs) n'ont été blessés dans l'accident.

Le lendemain, alors que les pilotes s'affrontaient cette fois par équipes nationales, Sebastian Vettel remportait la victoire pour l'Allemagne, l'actuel pilote Ferrari en F1 étant pourtant contraint de batailler seul en raison du forfait de son compatriote Pascal Wehrlein après sa cabriole de la veille.

Sebastian Vettel Course des Champions

Lors de la finale, Vettel s'imposait face à l'équipe américaine composée des frères Kurt et Kyle Bush, piliers du championnat NASCAR.

Course des Champions - Vettel et Montoya s'imposent, Wehrlein s'envole !