Près de 3000 voitures concernées.

C'est un petit coup dur pour la voiture à hydrogène de Toyota. Le constructeur rappelle en effet l'ensemble des Mirai vendues jusqu'à présent, ce qui correspond dans les faits à précisément 2843 voitures. En cause, de potentiels problèmes concernant le voltage généré par le système de pile à combustible. Cette avarie peut notamment entraîner l'arrêt du système. L'intervention prévue par le constructeur durera environ 30 minutes, le temps de mettre à jour le logiciel de la voiture.

Lire aussi:

À l'image des autres modèles dotés d'un dispositif de pile à combustible, la Mirai est encore assez confidentielle. En France, le premier exemplaire a été livré à la société Air Liquide, en septembre dernier. Sur le papier pourtant, les véhicules à hydrogène semblent assez prometteurs, puisqu'ils ne rejettent que de la vapeur d'eau.

Mue par un moteur électrique développant environ 154 ch, la Mirai revendique une autonomie théorique d'environ 500 km. Son système de pile à combustible transforme l'hydrogène stocké dans les réservoirs en électricité. Hélas, elle souffre d'un prix dissuasif qui limite de fait sa diffusion. En effet, il faut compter 66'000 euros pour repartir au volant de cette concurrente de la Hyundai ix 35 Fuel Cell, qui du reste n'est pas commercialisée en France.

Source : AFP via CCFA

Lire aussi:

Abonnez-vous à la newsletter

2016 Toyota Mirai: Review