Certains savent bien capitaliser sur leur image de marque.

Pour Porsche, chaque véhicule vendu est synonyme de bénéfices nets plutôt considérables. Jugez donc par vous-même : 17'250 dollars (environ 16'000 euros) empochés en moyenne lors de la vente d'une voiture, il y a de quoi rendre jaloux bien des constructeurs. Au total, Porsche a dégagé 3,9 milliards d'euros de bénéfices nets en 2016, soit une hausse de 14% par rapport à l'exercice 2015.

Lire aussi :

Il va sans dire que cette performance n'est pas commune dans l'univers automobile. À titre d'exemple, Mercedes et BMW ont dégagé un bénéfice moyen de 5000 dollars par voiture vendue en 2016. En fait, il faut regarder du côté des firmes ultra-prestigieuses pour trouver des performances plus remarquables encore. Ainsi, Ferrari engrange en moyenne 90'000 dollars lorsqu'il vend une voiture. Cela dit, ce score est à nuancer car 30% de ces gains moyens proviennent en réalité d'activités parallèles (avec par exemple les produits lifestyle).

Évidemment, ces performances restent l'apanage des firmes premium et/ou sportives, qui parviennent à capitaliser sur leur image. Pour l'anecdote, sachez que le bénéfice moyen de Porsche à la vente d'une voiture correspond peu ou prou au prix de vente d'une Fiat Tipo Station Wagon neuve. 

Porsche Macan Turbo with Performance Package
Porsche Macan Turbo with Performance Package

Le Macan est l'un des principaux artisans du succès de Porsche. En 2016, le petit frère du Cayenne a séduit 95'642 clients, sur un total de 237'778  Porsche écoulées. Certes, ce n'est pas le modèle le plus cher de la gamme, mais la liste d'options interminable gonfle souvent la note finale. Dans ces conditions, le prix de base – 58'835 euros en France – semble avant tout indicatif, et il y a fort à parier que Porsche ne vend pas beaucoup de Macan basiques. D'ailleurs, le prix moyen d'une Porsche en 2016 était de 99'000 dollars, soit environ 92'000 euros.

Source: Bloomberg

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand