Après "Où est Charlie ?", découvre "Où est la Bentley ?"

Bentley, c'est évidemment la classe à l'Anglaise. Très Britannique, très flegmatique dans ses présentations, la marque au B ailé s'offre souvent quelques originalités dans ses présentations, comme par exemple sur cet exemplaire de la Flying Spur W12S. Soyons clairs, Bentley n'a pas fait dans le classicisme, et a été chercher une technologie issue de la Nasa (la vraie, la seule), pour réaliser l'une des photos les plus détaillées au monde.

Parlons chiffres : sur son site, Bentley propose de voyager au sein d'une photographie de près de 57,7 milliards de pixels. Représentons-le simplement, ce chiffre : via cette image, vous pouvez avoir une vue générale de Dubaï, et même de l'horizon, où l'on devine la courbure de la terre, et vous pouvez zoomer jusqu'à pouvoir observer, en plein écran, le B qui orne la calandre de la Flying Spur.

Bentley Flying Spur W12 S - Gigapixel
Bentley Flying Spur W12 S - Gigapixel
Bentley Flying Spur W12 S - Gigapixel

Pour profiter de ce point de vue remarquable sur Dubaï, Bentley a suspendu la caméra à 264 mètres au-dessus du sol depuis la Cayan Tower qui est l'une des tours les plus hautes de la ville. Il fallait, avec cette contrainte, stabiliser l'appareil, puisque des vents jusqu'à 25 km/h pouvaient le déstabiliser. 

Pour réaliser cette image, l'équipe de Bently a dû abattre 48 heures de travail, 1825 cadres et un téléchargement de près de 18 heures. C'est beaucoup moins cependant que les 130 heures nécessaires à la production des Flying Spur. Une berline qui peut s'offrir une pointe de vitesse à 352 km/h, bien aidée par son W12 de 6 litres de cylindrée, qui présente une puissance de 626 ch et un couple de près de 800 Nm.

Bentley va même un peu plus loin après l'expérience Gigapixel : la marque propose ensuite une présentation de la voiture avec le directeur du design extérieur de la marque, John Paul Gregory, mais pas comme les autres, évidemment : avec une vue à 360°.

Lire aussi:

Bentley Flying Spur W12 S - Gigapixel