Le temps passe mais cette Peugeot Type 5 demeure.

Rouler dans une voiture du XIXe siècle en 2017, c'est possible. Cette superbe Peugeot Type 5 de 1894 en est d'ailleurs la preuve éclatante. Plus de 120 ans après sa construction, ce petit morceau d'histoire est à vendre. Mais pour repartir à son gouvernail, il vous faudra tout de même dépenser environ 500'000 livres, soit 584'000 euros. Une somme coquette donc, mais qui se justifie par la rareté et le pedigree assez exceptionnel de cette voiture.

Peugeot Type 5

Selon la maison Fiskens à l'origine de cette vente, ce châssis 164 prit le départ de la course Paris-Rouen de 1894. Organisée à l'époque par le quotidien parisen Le Petit Journal, cette épreuve est aujourd'hui considérée comme la première compétition automobile de l'histoire. En cette fin de XIXe siècle, elle était surtout destinée à jauger le niveau de sécurité et la commodité des voitures engagées.

La Peugeot qui nous intéresse - la numéro 27 - était alors pilotée par Louis Rigoulot. Ce dernier parvint à rallier la ligne d'arrivée en onzième position (sur les 21 voitures finalement engagées par les différents constructeurs, 17 bouclèrent la course). Une belle performance dans l'absolu, qui confirmait la solidité des sochaliennes de l'époque. D'ailleurs, cinq autres Peugeot parvinrent à atteindre la ligne d'arrivée cette année là. 

Peugeot Type 5
Peugeot Type 5

La Peugeot Type 5 fut spécialement revue pour la course, avec notamment une perte de poids d'environ 20%. Côté moteur, elle profite d'un V2 Daimler 1026 cc monté à l'arrière. Au cours de ces vingt dernières années, elle eut l'occasion de briller lors de différents événements tels que le Concours Louis Vuitton de 2004 ou le Festival de Goodwood (en 1999, 2003, 2004 et 2013).

Aujourd'hui, la vénérable Peugeot est dans un état de fraîcheur défiant toute concurrence, avec de très nombreuses pièces d'origine. Elle est toujours capable d'atteindre une vitesse de 28 km/h.

Source et illustrations : Fiskens

Lire aussi :

1894 Peugeot Type 5