Moins de 3 l/100 km ? Daihatsu l’a fait !

La Daihatsu Mira, qui a remplacé la vénérable Cuore (née en 1980 et qui a connu sept générations), promet d’être l’une des citadines les plus frugales de tous les temps, et particulièrement dans sa version e:S. En effet, sans le moindre artifice ou système d’hybridation, celle-ci parvient à cantonner sa consommation à seulement 2,84 l/100km !

Forte de son seul petit 3 cylindres de 660 cm3 (dépourvu de toute suralimentation) dont la puissance est de 49 ch pour un couple de 57 Nm, la japonaise bat tous les records. En bonne keijidōsha (petites citadines économiques dont les citadins nippons sont particulièrement friands), la Mira e:S est couplée à une transmission à variation continue (CVT) pourvue d’un fluide spécifique à faible viscosité. Ce dernier est également utilisé pour maintenir le liquide de refroidissement du moteur à une température la plus basse possible.

Les ingénieurs nippons ont également opéré une véritable chasse aux frictions auprès de tous les composants mécaniques concernés. Un Start&Stop est également de la partie (il coupe le moteur sous 11 km/h) tandis que le coefficient de pénétration dans l’air a été réduit de 3 % par rapport à la Mira "classique".

Lire aussi : Daihatsu, future marque low-cost de Toyota

Mais le travail des ingénieurs ne s’est pas arrêté là. En effet, l’e:S perd encore 80 kg par rapport à sa sœur, soit un poids total de… 650 kg ! Chaussée de roues de 13 pouces, elle atteint du coup une consommation record de 2,84 l/100 km ! À noter qu’une version à quatre roues motrices est également proposée, celle-ci accusant un poids de seulement 720 kg pour une consommation de 3,11 l/100 km !

La Mira e:S s’équipe également de phares et de feux à LED qui ont, eux aussi, concouru à réduire la consommation au strict minimum. La sécurité n’a pas été oubliée avec, notamment, une caméra stéréoscopique à même d’anticiper une collision (car couplée au freinage d’urgence), mais aussi de détecter les piétons.

Ce petit bijou technologique ne sera malheureusement pas commercialisé dans nos contrées...