Une légende du cinéma vient de nous quitter !

Il a incarné de nombreux rôles sur le petit comme le grand écran, avec pour marque de fabrique une irrésistible élégance et un flegme typiquement britannique. Sir Roger Moore, 89 ans, vient de s’éteindre à Crans-Montana après s’être battu plusieurs mois contre un cancer.

Après Ivanhoé, une série britannique produite entre 1958 et 1959, c’est au volant d’une Volvo P1800 que le public découvre réellement Roger Moore dans Le Saint en 1962. Comportant 118 épisodes de 50 minutes, la série est fondée sur les romans écrits par Leslie Charteris, publiés dans les années 1920. Diffusée dans le monde entier, Le Saint rencontre rapidement un succès fulgurant, propulsant Roger Moore au rang de vedette internationale.

Sir Roger Moore
Sir Roger Moore

Mais c’est bien entendu dans le smoking de James Bond que Roger Moore entre dans la postérité, en succédant à Sean Connery et George Lazenby. Vivre et laisser mourir, L’Homme au pistolet d’or, L’espion qui m’aimait, Moonraker, Rien que pour vos yeux, Octopussy et finalement Dangereusement vôtre, l’acteur britannique enchaîne les épisodes des aventures de l’agent secret le plus connu dans le monde de 1973 à 1985. Tour à tour, il prendra le volant d’une AMC Hornet de 1974, de différentes Lotus, dont la célèbre Esprit Turbo ou encore d’une Renault 11 qui finira coupée en deux, en plein cœur de Paris. Roger Moore cèdera ensuite sa place à Timothy Dalton.

Lire aussi : Lotus Evora Sport 410 - Hommage unique à James Bond

La série Amicalement vôtre n’est pas en reste, avec la sculpturale Aston Martin DBS orange de 1971. Cette série, considérée aujourd’hui comme mythique, ne compte que 24 épisodes mais permet de voir, près de 50 ans plus tard, ô combien l’industrie automobile de l’époque produisait des merveilles.

Sir Roger Moore

Tirons notre chapeau à celui qui, pendant un demi siècle, a représenté l’archétype du gentleman britannique et qui fut, au début des années 70, l’acteur le mieux payé de la télévision. Anobli par la Reine d’Angleterre en 2003, Sir Roger Moore vivait en Suisse depuis plusieurs années. Il laisse derrière lui une carrière bien remplie et surtout d’innombrables souvenirs dans la tête de nombreux gamins mordus de belles mécaniques exotiques.

Abonnez-vous à la newsletter

Sir Roger Moore