L'effet boule de neige pourrait s'étendre à d'autres usines !

Depuis vendredi dernier, le 26 mai 2017, l'usine BMW de Leipzig, en Allemagne, est à l'arrêt. La production y est en effet temporairement stoppée car le constructeur allemand fait face à une pénurie de pièces. Et ce n'est pas de son fait !

Lire aussi:

La raison de cet arrêt vient en effet de l'un des fournisseurs, originaire d'Italie, qui ne parvient plus à assurer ses livraisons, en l'occurence des éléments de direction. Un réapprovisionnement qui se fait attendre, et qui risque de faire prendre beaucoup de retard à BMW qui a précisé que pour le moment, aucune date de résolution du problème n'était encore avancée. Un souci de taille quand on sait que Leipzig est l'un des plus gros sites de production de BMW. C'est notamment là que sont produites les BMW i, la i3 ou encore la i8, mais également les Série 1 et Série 2, toutes carrosseries confondues.

Autant dire que les conséquences de cette pénurie de pièces peuvent être lourdes pour BMW qui peut perdre beaucoup d'argent avec ce retard. Et c'est peu de le dire puisque l'on parle de dizaine de millions d'euros par jour ! Et le pire est encore à venir puisque l'on dit déjà que ce problème d'approvisionnement en pièces détachées pourrait également toucher d'autres usines du constructeur, en l'occurence l'usine de Rosslyn, en Afrique du Sud, mais également l'usine chinoise de Shenyang, qui risque aussi d'être impactée.

Source : Focus

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand