Leader, Panoz, le circuit du Mans en 2002... Cela doit vous rappeler un film Michel Vaillant !

En 2002, Luc Besson se lançait un défi un peu fou, celui d'adapter la bande-dessinée Michel Vaillant au cinéma. L'idée, pour le réalisateur, était de mettre sur la grille de départ des 24 Heures du Mans, deux voitures issues de l'imaginaire de Jean Graton, l'auteur de Michel Vaillant. En l'occurrence une Vaillante et une Leader, l'équipe rivale de la marque française. Pour cela, deux contraintes s'imposaient : trouver une équipe et donc les voitures, et surtout les qualifier pour les 24 Heures du Mans.

2002 - Panoz Leader Le Mans

Un projet qui, à l'époque, ne tombe pas dans l'oreille de sourds. Jean-Paul Driot, patron de l'écurie Dams, près du Mans, et Éric Boullier, directeur technique, sont convaincus par l'idée de Luc Besson. Un tel programme permettrait à l'équipe, sans engagement cette saison-là, de poursuivre son histoire. "J'ai entendu Luc Besson à la radio, j'ai présenté tout de suite le projet à Jean-Paul Driot, et on a tenté l'aventure", explique Éric Boullier, qui dirige maintenant l'écurie McLaren en Formule 1.
L'affaire est entendue et Dams décroche l'appel d'offre. Charge à l'équipe de trouver les deux voitures pour Le Mans, et de les engager. Pour la Vaillante, ce sera une Lola que l'équipe connaît bien pour l'avoir engagée en 1999. Pour la Leader, il faut une voiture bestiale. La Panoz LMP-1 Roadster-S. Une voiture impressionnante, qualifiée de Batmobile des 24 Heures du Mans.

Lire aussi:

2002 - Panoz Leader Le Mans

Il faut dire qu'avec son V8 6,0 litres de 600 chevaux placé à l'avant, le prototype des 24 Heures du Mans dénote dans le paysage. Dans cette vidéo, on peut profiter du son rauque de la voiture, qui parcourt le Circuit de la Sarthe dans son ancienne version, avec une première chicane plus rapide notamment. Dans le film comme dans la réalité, la voiture ne passera pas la ligne d'arrivée, la Panoz abandonnant dans la nuit, la Leader (dans le film), à quelques mètres de l'arrivée.

L'occasion de se remettre dans le bain avant les 24 Heures du Mans où... Vaillante fera son retour, avec l'écurie Rebellion !

Lire aussi:

2002 - Panoz Leader Le Mans