Un résultat qui fait mal...

La nouvelle génération de la citadine de Suzuki, la Swift, vient de recevoir un score de trois étoiles au crash-test Euro NCAP. Une étoile supplémentaire peut être ajoutée à son score si l'option freinage autonome d'urgence, disponible en option, est présente.

De série, la Suzuki Swift 2017 n'affiche qu'un score de 25% dans la catégorie "Safety Assist", et a été épinglée pour son manque de systèmes de sécurité active, comme le freinage autonome d'urgence, l'aide au maintien de voie ou la reconnaissance des panneaux. En effet, si vous optez pour le freinage automatique d'urgence, qui est proposé au catalogue de la nouvelle Swift, ce score grimpe alors à 44%, permettant à la citadine d'obtenir un score de 4 étoiles (sur un total de 5).

Outre ces considérations technologiques, la nouvelle Swift ne s'en sort pas si mal, avec un score de 83% pour la protection des adultes et 75% pour la protection des enfants. Euro NCAP a également attribué à la nouvelle Suzuki Swift un score de 69% pour la protection des piétons.

Ces résultats quelque peu sévères ont été dévoilés en même temps que ceux des nouveaux Škoda Kodiaq et Mini Countryman, qui ont tous deux été distingués par cinq étoiles, le score maximal. La nouvelle Nissan Micra a quant à elle reçu quatre étoiles, un score qui peut atteindre les cinq étoiles si la voiture est équipée du freinage autonome d'urgence ainsi que l'aide au maintien de voie, disponibles en option.

Lire aussi:

Récemment, les Fiat Doblò, Fiat 500 et Ford Ka+ ont également été sanctionnés par un score de trois étoiles, tandis que la nouvelle Ford Mustang a obtenu un score décevant de deux étoiles. La faute à des crash-tests Euro NCAP de plus en plus sévères, qui favorisent l'adoption des nouvelles technologies de sécurité active pour la protection des occupants à bord, des piétons et des cyclistes.

Source : Euro NCAP

Faites partie de quelque chose de grand