Un nom simple pour une voiture simple !

En Italie, on ne se pose pas vraiment de questions sur le nom des autos. Prenons l'exemple de Maserati, sa berline se nomme Quattroporte (littéralement "quatre portes"), sa GT Gran Turismo. Pour Dallara, le constructeur de châssis de course, comme en F3 ou en Endurance, qui veut lancer sa voiture de série, la logique semblait bonne. Aussi n'est-il pas surprenant que la future production du constructeur italien se nomme… "Stradale" ("route" en italien).

Dallara road car spy photo
Dallara road car spy photo

Une voiture qui s'annonce déjà radicale dans sa conception. Pas de cadeaux pour le style, mais une voiture de sport fonctionnelle. D'autant plus qu'elle profitera de l'expérience en compétition de Dallara. "Ce ne sera pas une voiture normale", a prévenu Gianpaolo Dallara. Des prototypes surpris sur les routes jusqu'ici, on aperçoit une voiture assez proche d'un prototype du Mans, avec une bulle en verre pour le cockpit, et des portes papillon.

Lire aussi:

Dallara annonce avoir "pris beaucoup de leçons de KTM est de l'expérience de la course automobile", comme l'expliquait Dallara à Autocar. La marque envisage une voiture d'environ 800 kg grâce à l'utilisation de la fibre de carbone. Associé au moteur Ford 2,3 litres EcoBoost de 400 chevaux, cela devrait donner une voiture détonante. D'autant que l'aérodynamique se veut léchée, avec cet aileron arrière important, ce large diffuseur, et ce séparateur avant travaillé.

Dallara Road Car Spy Pics

La Dallara Stradale sera produite à 600 exemplaires, et devrait se trouver dans une gamme de prix légèrement supérieure à celle de la KTM X-Bow.

Photos espion : la Dallara de route surprise