La magie de l'hybridation.

Le profil de la Valkyrie se précise petit à petit. Nous avons ainsi découvert il y a peu les dernières modifications esthétiques réalisées par Aston Martin, avec notamment l'apparition de projecteurs et de flancs retravaillées. Mais aujourd'hui, c'est surtout l'aspect technique de la supercar anglaise qui nous intéresse.

En effet, les journalistes de Road & Track affirment que sa motorisation développerait finalement 1130 ch. Dans le détail, le V12 6,5 litres atmosphérique distillerait 1000 ch tandis que le moteur électrique offrirait un surplus de puissance d'environ 130 ch. 

2019 Aston Martin Valkyrie

Aston Martin a précédemment indiqué qu'il souhaitait atteindre un ratio d'un kilo par cheval. Les premières rumeurs faisaient était d'un poids d'environ 1000 kilos pour une puissance de 1000 ch. En conséquence, si la masse ne bouge pas, la Valkyrie pourrait faire encore mieux.

Lire aussi :

Tous les moyens sont bons pour gagner quelques kilos ici ou là. Ainsi, un système de caméras remplacerait les rétroviseurs extérieurs qui, avec leur mécanisme de réglages électriques, auraient pu grever le poids de la voiture. À l'avant, le logo Aston Martin serait extrêmement fin (moins d'un micron) et pèserait quelques milligrammes seulement. Il serait quasiment imperceptible au toucher.

Il est désormais clair qu'Aston Martin prépare quelque chose de grand. Le constructeur anglais proposera même une version course encore plus radicale, avec notamment une aérodynamique retravaillée.

La Valkyrie sera produite à 175 unités. 150 seront homologuées pour la route tandis que les 25 restantes seront des versions course. Les livraisons débuteront en 2019.

Source : Road & Track

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand