Il a déjà débuté ses essais à Francfort en Allemagne.

Les taxis autonomes devraient être une réalité d'ici quelques années, en témoignent les expérimentations d'entreprises comme Uber et Google, qui travaillent déjà sur la technologie. Le nouveau concept "CUbE" (pour Continental Urban Mobility Experience) de Continental est le dernier véhicule à expérimenter la réduction de la circulation dans les villes européennes grâce à un robot-taxi.

CUbE est un nom approprié pour ce type véhicule, car Continental a conçu son concept comme une boîte sur roues afin de maximiser l'espace intérieur. C'est une forme très basique mais qui conviendra parfaitement aux environnements urbains. La société n'a communiqué aucune image de l'intérieur, mais Continental estime que les véhicules autonomes devraient offrir plus de confort à bord qu'un modèle traditionnel.

Continental Cube
Continental Cube

"Les voitures seront bien plus qu'un simple moyen de transport dans le futur", a déclaré le Dr. Alexander Jockisch, Responsable du Développement et du Marketing de ContiTech, une division de Continental : "l'accent sera davantage mis sur la vie privée, la relaxation, la communication et le travail. Le but de l'habitacle automobile sera donc différent à l'avenir : les gens feront tout simplement autre chose dans leur voiture que de conduire".

La technologie embarquée dans ce véhicule cubique utilise des capteurs laser expérimentaux de Continental, ainsi que des systèmes d'assistance à la conduite empruntés à des véhicules existants. La société envisage de trouver des façons de faire fonctionner ensemble ces aides, de manière plus efficace.

Lire aussi:

Continental voit le CUbE comme un moyen d'alléger l'actuelle circulation automobile qui occupe l'infrastructure d'une ville. Plutôt que de posséder un véhicule, les utilisateurs pourraient tout simplement faire appel à l'un de ces taxis chaque fois qu'un voyage est nécessaire. Les robot-taxis électriques amélioreraient également la qualité de l'air.

Continental essaye le CUbE sur son site de Francfort, où est simulée une ville réelle avec sa circulation, ce qui permet à l'équipementier d'évaluer la technologie dans des conditions réalistes, sans pour autant créer de danger potentiel. L'équipementier présentera ce concept à l'occasion du Salon de Francfort en septembre prochain.

Source : Continental

Faites partie de quelque chose de grand