Les supercars devront repasser les tests d'homologation.

Bien que la Chine soit un marché en pleine croissance, les automobilistes chinois devraient désormais rencontrer des difficultés à acheter des supercars. Selon le magazine Autocar, les livraisons de certaines supercars ont été retardées après la décision de la Chine de modifier ses lois sur les émissions polluantes des véhicules à faible volume. Techniquement, cela ne concerne que des véhicules vendus en nombre limité et utilisés avec modération, mais dans un pays où de nombreuses personnes comptent encore sur leurs vélos comme principal moyen de transport, ces puissantes sportives attirent toute l'attention.

Le gouvernement chinois a en effet retourné sa veste sur les exceptions concernant les normes d'émission des véhicules produites "en faible volume", dont font partie les supercars. En pratique, ces voitures seront désormais soumises aux mêmes règles que toutes les autres en matière d'émissions. Cette modification oblige donc plusieurs constructeurs de supercars à passer par un nouveau processus d'homologation, pour se conformer aux normes China VI, avant que leurs voitures neuves puissent être à nouveau livrées en Chine.

Lire aussi:

Un porte-parole de McLaren a déclaré à Autocar que les premières livraisons de la McLaren 720S en Chine ont été retardées d'environ deux mois, mais la firme britannique estime que ses voitures devraient passer les nouveaux tests sans difficulté. D'autres constructeurs comme Morgan ou Lamborghini ont été confrontés au même problème, mais jusqu'à présent, aucun ne semble préoccupé par un éventuel échec à ces nouveaux tests d'homologation.

Le marché automobile en Chine s'est développé à une vitesse incroyable ces dernières années, et les constructeurs regorgent d'idées pour capitaliser sur cette demande croissante. Des marques comme Volkswagen ont créé de nouveaux modèles spécifiques pour ce marché, tandis que les marques premium comme BMW et Mercedes-Benz cherchent à tirer profit du segment du luxe, qui devrait croître de 50 % dans les dix prochaines années.

En attendant, les clients chinois du segment des supercars devront prendre leur mal en patience, le temps que toutes ces procédures administratives prennent fin.

Source : Autocar, Business Insider

Mclaren 720S production