La future DBX y sera produite en 2019.

Aston Martin vient de débuter la seconde phase de son projet de reconversion de l'ancienne base de la Royal Air Force à St Athan, au Pays de Galles, qui deviendra bientôt le nouveau site de production des futurs véhicules de sa gamme, comme l'Aston Martin DBX. Le constructeur britannique utilisera en effet ces trois super hangars, qui deviendront une gigantesque usine capable de produire 7000 véhicules par an.

"Voici encore une nouvelle étape de notre voyage au Pays de Galles : les installations commencent maintenant à prendre forme", a déclaré Andy Palmer, PDG d'Aston Martin. "En raison de leur taille et de leur ampleur, les Super Hangars de St Athan ont été pour nous une excellente opportunité de construire notre deuxième usine de fabrication, en utilisant une structure existante".

Aston Martin St Athan handover

Cette nouvelle usine coûtera à Aston Martin la bagatelle de 200 millions de livres sterling (environ 220 millions d'euros), avec l'arrivée de 750 nouveaux collaborateurs au sein des rangs du constructeur britannique. La société a déjà embauché plus de 40 personnes, qui ont commencé à se former au sein de l'usine de Gaydon, en Angleterre.

Aston Martin produira dans sa nouvelle usine le futur DBX en 2019. Peu après, en 2020 et 2021, deux modèles de luxe badgés Lagonda y seront également produits : on parle d'un nouveau SUV ainsi qu'une berline de luxe. Aston Martin a également confirmé que l'usine comprendrait des installations pour produire des véhicules électrifiés, sous-entendant que des modèles hybrides et éventuellement électriques pourraient faire partie de l'offre de la marque à l'avenir.

Lire aussi :

L'usine d'Aston Martin à Gaydon continuera quant à elle à produire des véhicules sportifs comme la DB11, ainsi que la future Vantage qui sera dévoilée d'ici la fin de l'année.

Source : Aston Martin

Usine Aston Martin de St Athan