"On n'arrête pas le progrès."

Après les gendarmes, les voitures mobiles, les voitures stationnées, les drones, les radars fixes, il va bientôt falloir se méfier des poubelles. Vous n'êtes sûrement pas passé à côté du nouveau radar automatique qui sévit actuellement chez nos voisins belges. Très compact, celui-ci peut-être caché au sein d'une poubelle spécifiquement dédiée afin de surveiller jusqu'à six voitures en même temps.

Lire aussi :

Ce radar, nommé "NK7", est dissimulé dans un habillage de poubelle, et se fond parfaitement en milieu urbain et péri-urbain. En revanche, en Belgique, celui-ci s'est déjà rapidement fait repérer puisque dans certaines communes, les habitants n'utilisent pas de poubelles en plastique de ce genre. Le radar NK7 est un dispositif d'un tout nouveau genre qui "brille" par sa compacité et par ses technologies. Celui-ci peut, par exemple, être commandé à distance grâce à son module 4G. En dehors des poubelles, il peut aussi être installé sur trépied et au sein d'une voiture. Il peut également flasher dans un tunnel et sur une zone de chantier. Pour le moment, la police belge a déjà acheté 15 exemplaires de ce super-radar capable de relever jusqu'à six excès de vitesse simultanément.

Lire aussi :

Selon les informations relayées par "La Voix du Nord", ce radar serait en cours d'homologation pour la France. Rassurez-vous, nous ne sommes pas encore prêts de nous méfier de nos poubelles, l'État n'a lancé aucun appel d'offre à ce sujet. Pour le moment, il se concentre davantage sur l'extension des radars embarqués au sein de voitures banalisées conduites, non plus par les forces de l'ordre, mais par des employés de sociétés privées. De plus, au sein d'un communiqué, la Sécurité Routière affirme : "Aucun service de l'État français n'a jamais envisagé la mise en place de ce dispositif de contrôle et ne l'envisage à court, moyen ou long terme."