Une motorisation à hydrogène et 1000 km d'autonomie.

Toyota a déjà promis une multitude de nouveautés pour le salon de Tokyo 2017, mais la liste s'agrandit encore aujourd'hui avec un autre concept, le "Fine-Comfort Ride". Derrière ce nom un peu tiré par les cheveux se cache une berline intéressante, qui prétend redéfinir la notion de berline premium.

Toyota Fine-Comfort Ride concept
Toyota Fine-Comfort Ride concept

Ses faux-airs de van, ses roues aux quatre coins de la carrosserie et ses grandes surfaces vitrées démontrent qu'habitabilité et bien-être sont ici des points capitaux. Long de 4,83 mètres, le Fine-Comfort Ride peut accueillir six passagers dans son habitacle aussi modulable que technologique. La partie arrière de sa carrosserie s'affine pour soigner l'aérodynamisme, sans que cela se fasse au détriment de l'habitabilité.

Toyota Fine-Comfort Ride concept

Les entrailles du concept nippon cachent une motorisation à pile à combustible. Toyota fait en effet partie de ceux qui croient aux vertus de cette technologie que l'on retrouve déjà sur la Mirai. Dans le cas du Fine-Comfort Ride, l'autonomie avoisine les 1000 km et le plein d'hydrogène se fait en trois minutes environ. Naturellement, les moteurs électriques n'émettent pas de bruit et participent de ce fait au sentiment de bien-être qu'éprouvent les personnes à bord.

Le Fine-Comfort Ride sera présenté aux côtés de l'i-Ride, un autre concept qui esquisse lui aussi la mobilité de demain. D'autres nouveautés seront également de la partie à l'image des concepts Crown, TJ Cruiser et GR HV Sports ou de la Century 2018. Le salon de Tokyo ouvrira ses portes le 25 octobre.

Lire aussi :

Toyota Fine-Comfort Ride concept