Les tests sur la voie publique viennent de commencer.

Volvo met à contribution des particuliers pour développer ses voitures autonomes. Il y a quelques jours, le constructeur suédois a confié des XC90 dotés d'aides à la conduite, de caméras et de radars en tout genre à deux familles suédoises de Göteborg, qui les utiliseront sur la voie publique. L’idée est bien entendu de mieux connaître le comportement d’un automobiliste lambda afin d’offrir une technologie adaptée à ses besoins.

Volvo XC90 autonome tests en Suède
Volvo XC90 autonome tests en Suède

Au fil du temps, les XC90 plus ou moins autonomes se multiplieront en Suède. Dès le début de l’année prochaine, trois autres familles intégreront ce programme de tests "Drive Me", qui comptera 100 personnes d’ici quatre ans. Toutes livreront leurs impressions aux ingénieurs Volvo.

Lire aussi :

Pour commencer, les protagonistes garderont les mains sur le volant et superviseront la conduite. Avec le temps, ils seront moins sollicités. "L’essai des véhicules plus autonomes se fera en environnement contrôlé, sous l’œil d’un expert en sécurité de Volvo Cars. Aucune technologie ne sera lancée si le moindre doute subsiste quant à sa sécurité", nous explique le constructeur, qui promet en outre que les conducteurs auxquels seront confiés des modèles vraiment autonomes recevront une formation spécifique.

Par ailleurs, la marque suédoise livrera à partir de 2019 de nombreux modèles compatibles avec la conduite autonome à la société Uber. Enfin, sachez que la première Volvo capable d’évoluer sans l’aide du conducteur sera commercialisée en 2021.

Vous aimerez aussi :

 

Galerie: Volvo XC90 autonome confié à des familles