Que ce soit pour une supercar ou une voiture ordinaire, les limitations de vitesse ne changent pas !

Samedi 27 janvier 2018, dans la commune de Moirans-en-Montagne (Jura, 39) près de la ville de Genève, un automobiliste français a été arrêté par les forces de l’ordre alors qu’il roulait à 190 km/h. L’automobiliste âgé de 54 ans s'est vu retirer son permis de conduire sur-le-champ. De plus, son véhicule, une Ferrari 360 Modena lui a été confisquée jusqu’à la tenue de son procès-verbal le 30 mai 2018.

Lire aussi:

Les conséquences sont lourdes pour l’automobiliste qui risque de devoir payer une forte amende et de se séparer définitivement de sa Ferrari si le juge le décide. Il faut dire que la RD 470 est très connue par les gendarmes qui effectuent parfois des opérations de contrôle de vitesse.

2004 Ferrari 360 Challenge Stradale

Dans cette portion plutôt spacieuse et rectiligne, les conducteurs ont tendance à appuyer sur le champignon sans se soucier de la limitation de vitesse fixée à 90 km/h. Cet automobiliste n’est pas le premier et ne sera pas le dernier, les gendarmes rappellent au passage que : "les routes de montagne ne sont pas des circuits homologués pour la vitesse".

Concernant la Ferrari 360 Modena, elle a été produite par Ferrari jusqu’en 2005. Elle est animée par un moteur V8 de 400 ch et peut facilement accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 5,3 secondes.  

Lire aussi:

 

 

Source: Le progrès