La rareté de certaines pièces a obligé Porsche Classic à avoir recours à cette technique.

Comme la plupart des constructeurs, Porsche possède son propre département Classic permettant de restaurer et de remettre en état mécaniquement d'anciens modèles. Un département qui ne connaît pas la crise chez Porsche au vu de la recrudescence de propriétaires d'anciens modèles. Néanmoins, même si tout se passe bien pour Porsche Classic, il faut faire face à un problème qui devrait encore s'accroître avec le temps : la pénurie de pièces d'origine.

Porsche Classic, Imprimante 3D
Porsche Classic, Imprimante 3D

En effet, quelques-unes des pièces proposées parmi les 52'000 références au catalogue ne peuvent plus être usinées. Leur mécanisme complexe obligerait à des coûts de re-fabrication faramineux, surtout en utilisant les méthodes industrielles classiques. De ce fait, pour de petites séries et pour un coût plus raisonnable, Porsche Classic propose maintenant de fabriquer quelques-unes de ces pièces via l'impression 3D. La marque donne l'exemple de l'embrayage de la Porsche 959, un modèle qui est sorti des usines à seulement 292 exemplaires et dont certaines pièces sont aujourd'hui introuvables d'origine.

Lire aussi :

Pour faire simple, les pièces mécaniques imprimées en 3D possèdent une base en plastique qui est, par la suite, renforcée avec de la poudre d'acier. Celle-ci est ensuite directement fusionnée au plastique grâce à un laser. Pour le moment, seulement huit pièces sur les 52'000 disponibles sont fabriquées via ce processus. Plus tard, une vingtaine d'autres vont également arriver au catalogue. Pour les clients les plus méfiants, Porsche précise que ces pièces sont soumises à plusieurs tests afin de s'assurer de leur solidité et de leur résistance dans le temps.

Source : Porsche

Galerie: Porsche Classic - Pièces imprimées en 3D