Ferrari pourrait s'inspirer, dans l'esprit, de la politique de Jaguar et de son département classique.

Le Salon de Genève, en plus d'apprécier les multiples nouveautés présentées par les constructeurs et les préparateurs, c'est aussi l'occasion de s'entretenir avec les dirigeants de certaines marques. C'est notamment le cas de nos confrères de chez Top Gear qui, à l'occasion d'une rencontre avec Sergio Marchionne, le PDG de chez Ferrari, ont pu avoir quelques précisions sur l'avenir de la marque au cheval cabré. Si il a été notamment question d'hybridation au sein de la gamme, d'autres informations plutôt intéressantes ont été évoquées par le dirigeant italien.

Ferrari 250 GTO on sale
Ferrari 250 GTO on sale

En effet, compte tenu du succès assez récent du département Jaguar Classic et de ses reproductions de modèles mythiques comme la Type E Lightweight (six exemplaires), la XKSS (neuf exemplaires) et prochainement la Type D (25 exemplaires), cela aurait peut-être donné des idées à Ferrari. D'autres marques ont déjà engagé ce processus avec notamment Aston Martin et la DB4 GT ou encore AC avec sa Cobra de 1962. Du côté de Maranello, on s'orienterait éventuellement sur l'une des voitures, si ce n'est la voiture la plus mythique de la marque. La 250 GTO, produite à seulement 39 exemplaires (dont une partie de 330 GTO avec un moteur V12 de plus grosse cylindrée), pourrait éventuellement être la première reproduction du département classique de chez Ferrari.

Lire aussi :

"Ce que Jaguar a fait avec ses voitures est intelligent, mais réinventer la 250 GTO est un exercice difficile, et se baser sur des éléments techniques appartenant au passé n'est pas une bonne habitude à prendre", a déclaré Sergio  Marchionne à nos confrères de chez Top Gear"Mais il y a certainement une plateforme que l'on pourrait utiliser, et j'espère que nous pourrons vous montrer quelque chose d'ici les prochaines années." 

Source : Top Gear

1962 Ferrari 250 GTO à vendre