L'avenir de cette discrète berline est plus que jamais incertain.

La famille des berlines généralistes a été décimée ces derniers temps, et cela n'est visiblement pas terminé. Cette fois, c'est donc la Toyota Avensis et sa variante break Avensis Touring Sports qui pourraient prendre la porte faute de ventes suffisantes. 

L'année 2017 a été particulièrement difficile pour l'Avensis, avec seulement 25'319 exemplaires écoulés en Europe. Selon Autocar, l'état-major du constructeur a décidé de mettre un terme à cette longue déliquescence en cessant la production qu'assurait le site britannique de Burnaston. D'ailleurs, le configurateur français indique que l'Avensis est certes commercialisée... mais dans la limite des stocks disponibles !

L'auto sera-t-elle remplacée ? Il est permis d'en douter compte tenu du contexte et des déclarations de certains. "Nous observons le segment D car il décline et souffre d'une forte décote", a par exemple admis un porte-parole de la marque. Johan van Zyl, président de Toyota en Europe, a pour sa part révélé que l'avenir de l'Avensis était incertain. "Nous sommes satisfaits des scores actuels de l'Avensis – le produit se porte bien selon nous. Mais nous nous demandons si le prochain modèle devrait être une autre berline du segment D, ou quelque chose d'autre", avait-il expliqué. Pourtant, il semblerait que sa marque ait testé un mulet d'une nouvelle Avensis, comme le prouvent ces images datant de février 2017 (ci-dessous). Mais peut-être a-t-elle donc changé d'avis depuis.

Une hypothèse est aujourd'hui avancée par certains : Toyota lancerait une version berline de l'Auris (également connue sous le nom de Corolla à l'étranger) pour combler le vide que laisserait l'Avensis. Néanmoins, au regard des nombreux échecs essuyés par les compactes à malle ces dernières années, on peut en douter. 

Source : Autocar

Lire aussi :