Voici la déclinaison chinoise du C3 Aircross.

Citroën poursuit son offensive en Chine avec un tout nouveau modèle que nous avons découvert il y a quelques jours, le C4 Aircross. Associé à Dongfeng dans cette région du monde, le constructeur au double chevron donne aujourd'hui plus de détails et revient au passage sur ses chiffres de vente.

Situé entre le C3-XR et le C5 Aircross, le C4 Aircross est en réalité un C3 Aircross adapté aux exigences du marché chinois. Il est plus long de 12 cm (l'empattement gagne cinq centimètres) et donc plus habitable à l'arrière.

Lire aussi :

Citroën C4 Aircross
Citroën C4 Aircross

Côté look, il affiche quelques spécificités, à commencer par les Airbump dont son cousin européen est étrangement privé ! Mentionnons également la double canule d'échappement, la partie arrière subtilement retouchée au niveau du sabot, la plaque d'immatriculation positionnée plus bas à l'avant et une offre de personnalisation repensée.

Le C4 Aircross est équipé du wifi à bord et d'un écran tactile aux dimensions plus généreuses (neuf pouces). Ce dernier fonctionne avec le système système AliOs, développé conjointement par SAIC Motor Corporation Limited et Ali Baba. 

Le constructeur tricolore fabriquera le C4 Aircross dans l'usine de Wuhan. Il le présentera à l'occasion du salon de Pékin, qui ouvrira ses portes le 25 avril, puis le commercialisera au second semestre 2018.

Bien sûr, Citroën compte sur cette nouveauté pour grappiller de nouvelles parts de marché. Sa situation en Chine a déjà commencé à s'améliorer, grâce notamment au C5 Aircross (35'000 commandes depuis septembre). Ses volumes de vente ont augmenté de 41% au premier trimestre 2018, à 34'000 immatriculations. La Chine, son deuxième marché dans le monde (après la France), représente maintenant 57% de ses ventes hors Europe.

Vous aimerez aussi :

 

Galerie: Citroën C4 Aircross Chine