Certaines tensions au Moyen-Orient continuent de faire grimper les prix.

Si vous prenez votre voiture régulièrement, sans doute avez-vous remarqué la montée des prix des carburants ces dernières semaines. En effet, ils ne cessent de flamber, et les chiffres officiels publiés ce lundi 23 avril 2018 par le ministère de la Transition écologique et solidaire font état d'une nouvelle hausse, pour la cinquième semaine consécutive. 

Lire aussi:

En ce qui concerne le litre de gazole, qui avec près de 80 % des volumes reste le carburant le plus utilisé en France, il valait en moyenne 1,4059 euro, en hausse de 0,94 centime, donc près d'un centime par litre de plus que la semaine précédente.

De son côté, le litre d’essence sans plomb 95 (SP95) est à 1,4909 euro. Là aussi c'est une hausse, un peu moindre, mais quand même de 0,64 centime. Pour le sans plomb SP95-E10 (jusqu'à 10 % d'éthanol), il était affiché à 1,4715 euro, en hausse de 0,65 centime par rapport à la semaine d'avant. Enfin du côté du sans plomb 98 (SP98), le prix était de 1,5554 euro le litre, soit une hausse de 0,64 centime.

Évidemment, ces tarifs de l'essence et du gazole varient en fonction de nombreux critères, que ce soit les cours du pétrole, mais aussi le taux de change euro-dollar, les stocks de produits pétroliers... Autant de critères qui peuvent eux-même être fonction de la géopolitique, et d'éventuelles tensions dans les régions productrices de pétrole, comme c'est le cas au Moyen-Orient en ce moment.

Pour les automobilistes, tout cela se traduit par des prix au plus haut depuis plusieurs années : le gazole par exemple n'avait pas atteint un tel prix depuis 2013 ! À quand la baisse ?