Sûrement différente mais plutôt intéressante !

Dodge semblait avoir tourné définitivement la page de la Viper, après avoir proposé le dernier modèle aux enchères et transformé l'usine de production du modèle en musée, mais il semblerait que la marque ne veuille pas enterrer le nom qui a résonné pendant près de 20 ans comme celui de l'une des voitures de sport les plus sauvages et les plus radicales jamais conçues.

Lire aussi:

 

Près d'un an après la fin de production de la Viper, Dodge envisagerait de faire revenir la célèbre voiture, ou du moins de faire renaître le patronyme. L'élan de sympathie qui a entouré la disparition du reptile semble avoir poussé FCA (Fiat Chrysler Automobiles), propriétaire de la marque, à renouveler son concept, puisqu'un retour serait désormais envisagé dans les prochaines années.

Une nouvelle qui pousse forcément à l'enthousiasme, même si ce retour s'effectuerait avec quelques nuances. Le célèbre V10 de 8,0 litres de la Viper (8,4 litres sur la dernière version) ne fera pas son retour, clairement plus dans l'air du temps. Il faut dire que ce moteur a été spécialement conçu pour la Viper, et utilisé quasi exclusivement par celle-ci. Le seul autre véhicule à avoir utilisé ce moteur est le Dodge Ram SRT-10, une version très énervée du pick-up qui n'a toutefois été produite que durant deux ans, à moins de 10'000 exemplaires.

Vous aimerez aussi:

 

Pour réduire les coûts, le groupe FCA aurait décidé de glisser un V8 dans la prochaine Viper, puisque ce bloc existe et est nettement plus répandu que le 10 cylindres anciennement utilisé. Ce nouveau moteur donnera, de plus, de quoi se réjouir puisqu'il s'agira d'un bloc atmosphérique qui devrait développer environ 550 chevaux, et il se dit aussi qu'une version plus sportive de 700 chevaux serait à l'étude. La nouvelle Viper devrait voir le jour en 2020 sous la forme d'un cabriolet qui sera suivi de peu par un coupé.