La demande devrait exploser d'ici là.

L'automobile est actuellement en pleine phase de mutation dans de nombreux domaines. L'avènement de la voiture autonome est pour bientôt, les réseaux de distribution se modernisent, et les voitures s'électrifient. C'est peut-être d'ailleurs ce dernier point qui est le plus important aujourd'hui au vu de l'urgence environnementale dans laquelle nous sommes. Savoir si les voitures électriques sont réellement respectueuses de l'environnement est encore un autre débat. Quoi qu'il en soit, il semblerait bien que cela soit cette énergie qui symbolise le futur de la mobilité à court terme.

Tesla Gigafactory
Tesla Gigafactory

Forcément, pour répondre à la future demande en voitures électriques, il faudra produire des batteries capables de stocker l'énergie. Selon les résultats de l'Agence internationale de l'énergie, la planète aura bientôt besoin de 10 Gigafactory, ces immenses usines chargées de la construction des batteries. L'urgence est bien là puisque selon le rapport de l’organisme intergouvernemental, l’électrification arrive à grand pas et il faudra compter avec 200 millions de voitures 100% électriques d’ici 2030.

Lire aussi :

Cette transition rapide du thermique vers l'électrique s'explique essentiellement à cause des récents scandales qui ont touché le diesel, mais aussi par la progression de l'autonomie des voitures qui, aujourd'hui, peuvent assez aisément parcourir environ 400 kilomètres avec une seule charge. Pour vous donner un petit ordre d'idée concernant les Gigafactory, celle de Tesla, basée dans le Nevada, deviendra le plus grand complexe au monde et pourra produire 35 GWh de batteries par an, ce qui représente environ la moitié de la demande actuelle. Imaginez donc, si la demande devient de plus en plus croissante, la production de batteries devra bien évidemment suivre. C'est en se basant sur les chiffres de la première Gigafactory que l'Agence internationale de l'énergie annonce qu'il faudra d'ici 2025 dix établissements de ce type.

Source : AIE