Une vraie Rolls-Royce japonaise.

Toyota vient de lancer au Japon la troisième génération de la Century, un modèle phare faisant office de limousine nationale depuis plusieurs décennies déjà. La Century deuxième du nom prend donc une retraite bien méritée, après une carrière longue de 21 ans.

À l'image de ses aînées, la petite dernière affiche des dimensions généreuses (5,34 mètres de longueur) et des lignes statutaires qui l'éloignent clairement de la Toyota de monsieur tout le monde. Elle est du reste dépourvue du logo de la marque, remplacé à l'avant par un phénix trônant fièrement sur une calandre aux motifs travaillés. L'habitacle extrêmement spacieux offre tout le luxe que l'on est en droit d'attendre sur une limousine, aussi bien en matière de finition (cuir, placages en bois) que d'équipements (repose jambes massant, système audio de haut vol, pléthore d'écrans, etc).

2018 Toyota Century
2018 Toyota Century

Alors que la précédente Century était munie d'un bloc V12 100% thermique, la nouvelle se plie aux diktats de la modernité et se convertit à l'hybride. Elle est pourvue d'un V8 5,0 litres de 381 ch secondé par un moteur électrique délivrant jusqu'à 224 ch, le tout offrant une puissance combinée de 431 ch.

Comme celles qui l'ont devancée, la nouvelle Century sera diffusée au compte-gouttes. Toyota, qui la produira dans une usine située à Higashi-Fuji, prévoit en effet d'en livrer une cinquantaine par an. Pour cette voiture, le constructeur japonais réclame un chèque d'au moins 19'600'000 yens, soit environ 154'000 euros selon le taux de change actuel. Pour l'anecdote, sachez que l'on peut quasiment s'acheter 14 Aygo avec une telle somme !

Lire aussi :

 

Galerie: 2018 Toyota Century