Cette fois-ci, 2,43 millions de voitures sont concernées.

Toyota traverse actuellement une période de troubles. En effet, après un premier rappel d'environ un million de véhicules le mois dernier, c'est une nouvelle campagne de rappel qui vient secouer la firme asiatique. Si la première concernait des modèles hybrides pour un risque d'incendie, ce nouveau rappel concerne une fois de plus les modèles hybrides, mais pour un tout autre problème. Toyota évoque un souci de fonctionnement du système hybride pouvant occasionner un accident. Pour le moment, très peu d'anomalies ont été rapportées puisqu'elles se chiffrent au nombre de trois au Japon.

Si d'ordinaire l'usager est prévenu d'un dysfonctionnement du système hybride via un avertissement lumineux sur le tableau de bord, dans des cas très rares, le système hybride pourrait au lieu de ça cesser de fonctionner sans se mettre en mode sécurité. Cela se traduit dans les faits par une perte de puissance jusqu'à l'arrêt total de la voiture. En cas de vitesse élevée, cela multiplierait effectivement le risque d'accident.

Les véhicules concernés sont des Auris et des Prius fabriquées entre octobre 2008 et novembre 2014. En Europe, 290'000 voitures sont concernées, dont près de 38'000 en France. Le Japon est le pays le plus affecté avec 1,25 million de modèles. À ce jour, et tout véhicules confondus (à l'exception de l'affaire Takata), il s'agit du rappel le plus important. La Prius a déjà été concernée par d'importantes campagnes de rappel puisque 1,9 million d'autos ont été touchées en février 2014 et 1,3 million en juin 2016.