Malgré sa puissance, la Chiron n'est pas si évidente à dompter en drag race.

La Bugatti Chiron est une machine extrêmement rapide. Et son accélération fulgurante va de pair. Mais une nouvelle vidéo de Drag Times va nous montrer que dompter toute cette puissance et tout ce potentiel de performance n'est pas aussi facile qu'on pourrait le penser. 

Venue par la route, mais en camion, la Chiron commence par quelques tests, notamment en ce qui concerne le launch control qui va lui permettre, en théorie, un départ canon. Malheureusement, des problèmes surviennent lorsque le conducteur essaie de l'utiliser sur la piste. La supercar sort alors de la ligne et a toutes les difficultés à atteindre 80 kilomètres à l'heure. 

Pour la manche suivante, l'équipe donne le feu vert sans le launch control ni le contrôle de traction. Les résultats ne sont qu'un peu meilleurs. La Chiron patine pendant le passage en deuxième vitesse. Lorsque les pneus se mettent à accrocher de nouveau, le choc suffit à faire tomber la boîte de télémétrie du support du tableau de bord sur le siège passager. L'hypercar parvient quand même à parcourir le quart de mile (environ 402 mètres) en 11,09 secondes.

Les choses commencent enfin à se mettre en place dès la troisième manche. Le launch control est opérationnel et il ne suffit que de 9,9 secondes à la Chiron pour parcourir le 1/4 mile. Pour autant, les pneus semblent encore un peu déraper.

Les personnes de Drag Times pensent qu'il est possible de faire encore un peu mieux, mais une fois seulement qu'ils auront une meilleure compréhension de la multitude de modes de conduite et de réglages de l'hypercar. Après tout, une Dodge Challenger SRT Demon avec un jeu de pneus lisses peut parcourir le quart de mile en 9,83 secondes. On s'attend effectivement à ce que la Bugatti, beaucoup plus puissante, batte la muscle car américaine sans problème !

Source: DragTimes via YouTube