Deux modèles qui n'auront jamais su trouver leur public.

Il semblerait qu'il soit temps de faire un peu de ménage dans la gamme Citroën. En effet, après une année riche grâce au lancement du C5 Aircross et à des ventes au beau fixe (213'844 voitures neuves immatriculées en France, soit une hausse de 6,2 % par rapport à 2017), la marque aux chevrons espère bien entamer 2019 comme elle a terminé 2018. Pour cela, les hautes instances de chez Citroën ont décidé de mettre un peu d'ordre et ont purement et simplement pris la décision de stopper la production de la E-Mehari et de la C-Elysée, deux modèles ayant eu peu de succès en France.

2018 Citroen E-Mehari
2017 Citroen c-Elysée

Un capital sympathie qui n'aura pas suffit

Avec l'avènement de l'électrique, Citroën misait sur sa petit E-Meheri, d'autant plus qu'elle bénéficiait d'un fort capital sympathie. Cependant, sa filiation trop marquée avec la Bolloré Bluesummer et sa qualité de présentation trop peu flatteuse n'auront pas vraiment su séduire la clientèle. Si le charme de la Citroën Méhari avait de suite opéré, la E-Mehari n'était pas vraiment une voiture aboutie pour satisfaire aux exigences actuelles. L'autonomie était bien trop limitée, même pour une voiture qui devait se cantonner à de petits trajets, la capote souple était extrêmement compliquée à utiliser, l'ordinateur de bord était tout sauf récent... Bref, la Citroën E-Mehari ne restera pas dans les annales. En France, en 2018, elle s'est écoulée en tout et pour tout à 228 exemplaires.

Un succès dans les pays émergents, mais pas en France

Du côté de la Citroën C-Elysée, on ne peut pas vraiment dire qu'elle ait fait un flop, bien au contraire. Cette berline à coffre de segment B aura connu un véritable succès dans les pays émergents. Pratique, peu onéreuse et plutôt bien équipée, la Citroën C-Elysée est arrivée en France il y a trois ans dans l'espoir de faire un peu d'ombre à Dacia. La petite berline de chez Citroën avait largement de quoi rivaliser, mais la marque a loupé le coche en ne communiquant clairement pas assez à son sujet. Cela se traduit par des ventes plutôt faibles. À titre indicatif, en  2018, la Citroën C-Elysée s'est écoulée en France à seulement 1692 exemplaires.

'

Galerie: 2018 Citroen E-Mehari