Une GTI électrique, en somme.

Du côté de Mini aussi, on travaille dur sur le développement de l'électrique dans la gamme. Le prochain modèle à batteries de la marque anglaise a été préfiguré par le Mini Electric Concept du salon de Francfort 2017. En plus d'être peu polluant (à l'échappement en tout cas), il devrait aussi délivrer des sensations de conduite plutôt amusantes.

En effet, d'après des journalistes anglais, les ingénieurs de la marque ont pour mission de créer un véhicule performant, qui pourrait en quelque sorte être considéré comme une GTI électrique. L'auto recevrait d'ailleurs d'un patronyme marquant ses ambitions sportives, celui de "Mini Cooper S E".

Si, comme cela est pressenti (mais pas confirmé), la Mini électrique récupère le moteur de la BMW i3 S, elle affichera une puissance de 184 ch, c'est-à-dire quelque chose de comparable à ce que propose une Cooper S thermique, forte de 192 ch. Les batteries vont forcément alourdir la voiture, mais la puissance instantanée de la motorisation électrique gommera cet embonpoint. Quant à l'autonomie, elle devrait avoisiner les 300 km.

La Mini électrique sera proposée uniquement en carrosserie trois portes. Ce modèle important dans l'histoire de la marque se distinguera de ses homologues thermiques par quelques détails esthétiques nouveaux, qui ont été préfigurés plus ou moins nettement par le Mini Electric Concept. Il sera présenté cette année, en plein soixantième anniversaire de Mini. 

Source : Autocar

 

Galerie: Mini Electric Concept